☰ Menu eFinancialCareers

À ce rythme, vous aurez bientôt plus de chances d’être embauché par un assureur que par une banque

balance

S’il y a un secteur que les recruteurs en finance continuent d’évoquer avec le sourire, c’est bien celui de l’assurance. Ainsi, le cabinet Hudson a décidé de consacrer son baromètre mensuel à ce secteur. « Dans un marché de l’emploi global sinistré, l’Assurance continue de recruter, au point de rivaliser avec le secteur bancaire », ose le cabinet dans son communiqué publié hier.

« On tend vers une société à l’anglo-saxonne dans laquelle tout s’assure. Cela laisse présager de belles perspectives de développement pour le secteur ! », introduit Louise Enescaux, Responsable domaine Assurance chez Hudson.

Alors que le cabinet de recrutement constate une forte baisse des embauches dans le secteur bancaire, l’assurance, elle, maintient ses recrutements. La crise ne semble pas en effet menacer les embauches. Au contraire, « l’environnement anxiogène actuel est de nature à renforcer la demande de services en assurance », relève cette consultante qui cite également la bonne santé des compagnies d’assurance, leur relative bonne gestion des risques, et d’importantes  transformations structurelles nécessaires comme facteurs favorables aux recrutements.

Au point qu’il n’est pas exclu que le volume d’embauches dans l’assurance rattrape le nombre d’embauches réalisées dans la banque, traditionnellement parmi les secteurs qui recrutent le plus en France.

Et pour cause, d’après les dernières études de l’Apec, en effet, plus de 4.000 cadres seraient recrutés en 2013, autant qu’en 2012 (mais en baisse tout de même de 6% par rapport à 2011).  A l’inverse, la chute du nombre d’embauches dans le secteur bancaire ne semble pas connaître de répit.

Evolution des embauches cadres dans la banque selon L’APEC :

Evolution des embauches cadres dans la banque selon L'APEC

Evolution des embauches cadres dans l’assurance selon L’APEC :

Evolution des embauches cadres dans l'assurance selon L'APEC

Une autre récente étude de l’Apec montre que 18% des entreprises du secteur de l’assurance souhaite augmenter leur effectif cadre cette année.

Sur le terrain, rares sont les acteurs de l’assurance à ne pas chercher aujourd’hui à se renforcer. Les grandes compagnies tels Allianz, Axa, Generali, recrutent activement. Les courtiers sont également très présents sur le marché de l’emploi à l’instar de Verlingue, 550 employés, qui veut étoffer ses effectifs d’une centaine de nouveaux salariés cette année. Même ambition pour la mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) et son plan de recrutements de près de 115 nouvelles personnes cette année.

Les experts et les profils issus de la banque toujours très prisés

Les fonctions commerciales sont toujours à l’honneur. « Du côté des profils experts, les actuaires, les souscripteurs et les responsables du développement commercial (courtage, réseau…) sont les fonctions actuellement les plus convoitées », constate Louise Enescaux du cabinet Hudson. Les juristes spécialisés sur certains produits (comme la santé prévoyance) ou encore sur le droit des contrats sont également recherchés. De même, les métiers liés à l’IT présentent de vrais besoins en raison de la refonte de nombreux systèmes liée notamment à des rapprochements de structures, ajoute cette consultante.  

Les profils issus du secteur bancaire se voient parallèlement de plus en plus courtisés par les compagnies d’assurance pour occuper des fonctions d’investissement dans les filiales Investement Management, Asset Management mais aussi des fonctions financières dans le corporate finance ou l’ALM (gestion actif-passif).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici