☰ Menu eFinancialCareers

Dix sociétés financières qui recrutent activement à Paris

Au menu des grands établissements financiers à Paris, vous verrez davantage apparaître  plan de restructuration et gel des embauches que développement et objectif de recrutements. La tendance semble devoir perdurer : selon une étude de Credit Suisse, publié vendredi dernier, le revenu des BFI en Europe devrait reculer de 9 % au premier trimestre 2013 sur un an. 

Aux  candidats en finance donc d’adapter leur stratégie de recherche d’emploi à ce contexte. La bonne nouvelle, c’est qu’un large tissu d’acteurs, composé de jeunes sociétés, de boutiques spécialisées, ou encore de filiales de groupes étrangers récemment implantés en France, misent sur la croissance et cherchent à recruter des banquiers, des consultants, des auditeurs, des avocats, des analystes, des courtiers… La preuve par 10.

ABC Arbitrage : 7 créations de postes en 2013

Fidèle à son plan Horizon 2015, ABC Arbitrage, qui compte aujourd’hui 80 employés à Paris, continue son développement et ses recrutements. Spécialisé en arbitrages boursiers, le groupe créé en 1995 prévoit à nouveau cette année jusqu’à 7 créations de postes principalement pour ses départements de recherche et développement. Jusqu’à 3 postes sont ouverts pour des profils d’ingénieurs quantitatifs (un professionnel avec 5 à 7 ans d’expérience et deux juniors), nous précise Julien Aumont, responsable de la communication. Parallèlement, le groupe recherche “4 développeurs de talent en C++ et C#, passionnés par le code et doté d’une bonne culture des marchés financiers“.

BDO France : 100 embauches en 2013 partout en France

Le cabinet n’est pas encore aussi connu que les Big 4, il continue pourtant sa percée en France. En 5 ans, BDO est passé du 30e rang au 8e rang sur le marché hexagonal de l’audit et du conseil. Comme Martine Paccoud, Associée et membre du Directoire, en charge du secteur bancaire, nous l’avait récemment indiqué, BDO prévoit de recruter une centaine de personnes en France cette année, principalement des auditeurs juniors mais également des chefs de mission et des managers justifiant d’au moins 4 ans d’expérience.  

Cohen Brothers : recherche d’un nouvel associé pour son activité de placement de fonds d’investissement

Fondé en 2007 à Paris et spécialisé dans le conseil M&A /Corporate et le placement de fonds d’investissement auprès d’institutionnels, Cohen Brothers recherche aujourd’hui un troisième associé parisien pour développer cette dernière activité. “Le candidat idéal aura une vingtaine d’années d’expérience dans la vente d’OPCVM et de fonds alternatifs au sein de groupes internationaux“, explique Robert Cohen, co-fondateur de Cohen Brothers. Ce futur patron des activités de placement de fonds d’investissement pour l’Europe francophone sera chargé de recruter à terme une équipe de juniors à Paris. Le cabinet a conseillé depuis sa création plus de 18 gérants de fonds en Europe, aux USA et en Asie (Amundi, Standard Life…). Parallèlement, cette société qui compte aujourd’hui 6 professionnels répartis sur  3 bureaux (Paris, Copenhague, Tel-Aviv), ambitionne d’au moins doubler ses représentations à l’international d’ici 2015.

Colombus consulting : 30 recrutements prévus, principalement pour le secteur finance

Après une croissance de 20% en 2001 et de 15% en 2012, Colombus Consulting compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. Le cabinet de conseil en management et organisation planifie 30 recrutements sur Paris cette année, surtout dans le secteur de la finance, qui constitue 40% de son chiffre d’affaires. Les projets dans ce secteur tournent beaucoup autour de la relation clients, de la performance opérationnelle et de la rationalisation des activités. Notons enfin que Colombus Consulting a été sacrée “entreprise où il fait bon travailler” par l’institut Great Place to Work en 2012 et 2013. 

Dexia Credit Local : au moins 6 profils experts recherchés

Cette filiale du Dexia est la principale activité préservée par le plan de restructuration du groupe franco-belge, qui a conduit à la cession de la plupart des ses principales entités opérationnelles. Malgré les reclassements au sein du groupe, désormais clairement orienté vers le secteur public local, Dexia Credit Local semble bel et bien à la recherche d’expertises extérieures. Depuis fin mars, 6 annonces ont été publiés pour des postes d’analyste risque de crédit – secteur public, d’analyste risques de marchés, d’auditeur interne, de comptable et de juriste spécialisé sur les marchés financiers.

ESMA : encore 60 embauches prévus à Paris d’ici à fin 2013

La poussée réglementaire oblige la European Securities and Markets Authority (ESMA), basé à Paris, à renforcer ses équipes, qui compte 100 collaborateurs, soit deux fois plus qu’ il y a un an. L’agence compte recruter encore 60 professionnels d’ici à la fin de l’année. Les profils issus de l’industrie financière sont particulièrement appréciés, nous avait récemment confié un porte-parole de l’agence européenne. Les expertises en matière de risque de crédit, de contrôle interne, et sur divers produits d’investissement semblent tout particulièrement intéresser le régulateur.

Finaxium : Au moins 10 recrutements d’ici fin 2013 sur Paris

Créé en 2011, Finaxium s’est rapidement développé pour atteindre une équipe de 35 professionnels, basés à Paris, Londres, Benelux et Hong-Kong. Ce cabinet de conseil en management spécialisé en Risk & Regulatory, Commodities et Financements structurés dans le secteur financier (BFI, Asset Management  & Services, Private & Retail Banking, Assurance) prévoit de recruter au moins 10 personnes à Paris et 5 à Londres d’ici à la fin de l’année. « À Paris, nous recherchons des consultants seniors et des managers avec une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine réglementaire (Bale III, EMIR/DFA, FATCA, MIFID2, AIFM, UCITS)  et sur la partie risques (marchés, crédits, contreparties, liquidité, opérationnels), précise Sophia Benyakoub, en charge des ressources humaines chez Finaxium.  

 

In&Fi Crédits : son objectif est de passer 250 employés à 600 en trois ans

La Loi de Régulation Bancaire et Financière, applicable depuis début 2013, va entraîner des centaines de postes chaque année dans le secteur des Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiements (IOBSP). Parmi les leaders, In&Fi Crédits “s’organise pour intégrer 150 Courtiers Crédits Mandataires en rythme annuel“, a indiqué la société en début d’année. “Depuis 2011, nous constatons une nette augmentation de la part des banquiers, qui représente aujourd’hui 50-60% des courtiers, contre 30% les dernières années”, nous a récemment confié Pascal Beuvelet, président In&Fi Crédits, dont l’objectif est de passer de 250 à 600 employés en trois ans.

 

Lefèvre Pelletier et associés : Une quinzaine d’embauches dans les secteurs banque/finance, M&A, fiscalité et droit immobilier.

Le cabinet d’avocats, qui compte actuellement 120 juristes et avocats à Paris, évoque une quinzaine de recrutements cette année. “La priorité est donnée au développement des practices droit immobilier, banque/finance, fiscalité et M&A“, explique Christophe Jocomin, avocat associé, membre du Directoire du cabinet Lefèvre Pelletier & Associés, en charge du département Banque Finance. Cela devrait se traduire par l’embauche d’un ou deux associés pour chacun des secteurs mentionnés, ainsi qu’une moyenne de 3 à 4 collaborateurs recrutés (de 1 à 3 ans d’expérience) pour chaque nouvel associé. Idéalement, le cabinet vise à retrouver d’ici à 2015 les niveaux d’activités avant-crise et employer le même nombre d’avocats et de juristes qu’en 2009, soit 140 personnes.

Ricol Lasteyrie : 4 recrutements dont un manager expérimenté en M&A

Au croisement des métiers de l’évaluation financière et du corporate finance, Ricol Lasteyrie veut poursuivre son développement cette année et vient pour cela d’ouvrir 4 recrutements. Le cabinet, crée en 1987, cherche un senior manager pour son département Corporate Finance avec une dizaine d’années d’expérience en M&A et doté idéalement d’une expérience dans un département corporate/transaction services. Actuellement dirigé par 16 associés et 11 managers, le cabinet voudrait également renforcer son équipe composée d’une douzaine d’analystes avec l’embauche de trois jeunes collaborateurs justifiant d’une première expérience en corporate finance.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici