☰ Menu eFinancialCareers

Un nouveau fond suscite l’intérêt des banquiers d’investissement français

Une nouvelle société de fonds créée par trois banquiers seniors français suscite un véritable intérêt de la part d’un certain nombre de banquiers d’investissements, déçus de travailler pour de grosses structures, à en croire plusieurs chasseurs de têtes. Le nom de cette société qui susciterait tant de convoitises ? La Française IS (IS pour Investment Solutions). « C’est une activité d’un genre nouveau puisque intégrant des mécanismes à forte technicité – souvent déployés uniquement dans les salles de marché – dans un environnement d’asset management apportant les meilleures garanties en matière de transparence et de contrôle des risques », déclarait à son sujet Xavier Lépine, Président du Directoire de La Française Asset Management.

Fondée en juin 2012, La Française IS vient tout juste de recevoir l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Son capital est détenu à 65% par La Française AM et à 35% par ses trois co-fondateurs, à savoir Sofiène Haj-Taieb, ancien responsable-adjoint des marchés de capitaux chez SG CIB, Arnaud Sarfati, ancien co-responsable mondial Solutions Cross-Asset chez SocGen et Nicolas Kompalitch, ex-esponsable du trading dérivés actions chez Exane. « Sofiène s’entretient avec tous ceux avec qui il a travaillé à la SocGen et beaucoup se montrent impatients de travailler pour lui », déclare un chasseur de têtes londonien sous couvert d’anonymat.

Il faut dire que ces derniers mois, La Française IS a déjà embauché plusieurs banquiers. Parmi ceux qui y travaillent actuellement (information confirmée par la standardiste de l’entreprise), on peut citer Shiraz Latiri, ancien vice-président du groupe des risques d’ingénierie chez SocGen, Edouard Laurent Bellue, ancien trader dérivés actions chez Morgan Stanley, ou bien encore Guillaume Dupin, ancien responsable du trading dérivés actions chez Crédit Agricole. Et ce n’est visiblement là qu’un début. « Nous avons pour ambition de nous entourer de talents et d’experts reconnus, pour constituer une équipe d’une trentaine de personnes à horizon 2015 et devenir rapidement une référence du marché », souligne Patrick Rivière, directeur général de La Française AM.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici