☰ Menu eFinancialCareers

Private Equity : le segment des LBO moins sinistré qu’il n’y paraît…

Sur le premier semestre 2008, les financements d’acquisitions à effet de levier ont chuté de 83 %, à 30,1 milliards de dollars, passant sous leur niveau de 2003, selon Bloomberg. Pourtant, les firmes de capital investissement continuent de lever des fonds. Selon l’Association française des investisseurs en capital (Afic), un montant record de 12,6 milliards d’euros a été investi en 2007 par les acteurs français, soit une augmentation de 24 % sur un an. Les levées de fonds se sont maintenues à un niveau élevé de 10 milliards d’euros.

Le private equity est encore assez préservé des turbulences financières actuelles : beaucoup d’argent reste à investir et de nouveaux acteurs, comme les fonds souverains, ont fait leur apparition , rassure Béatrice Andurand, associée du cabinet de chasse Hoffmann & Baretti Executive Search.

Des raisons d’espérer

Certes, depuis le début de l’année, on observe une diminution significative du volume des opérations avec seulement 3 large caps qui ont totalisé 5 milliards d’euros. En revanche, le nombre d’opérations est resté constant grâce à la vitalité des small caps avec plus de 200 opérations de transmission avec effet de levier (LBO, MBO, MBI) réalisées l’an dernier, selon Private Equity Magazine.

L’an dernier, la valeur (dette incluse) des entreprises en LBO vendues par les fonds a augmenté de 24 % par année de détention par leurs actionnaires financiers, selon une étude mondiale menée par Ernst & Young. Faisant fi de la conjoncture, Goldman Sachs vient d’annoncer pour sa part la levée du plus gros fonds de dette jamais investi dans des opérations de LBO (10 milliards de dollars).

Enfin, de l’avis des recruteurs, les rémunérations sont restées stables par rapport à l’an dernier. En 2007, en France, un junior pouvait prétendre à un
salaire de 75 k€ tandis qu’un senior gagnait un fixe compris entre 130
et 145 k€, selon le cabinet Humblot-Grant Alexander.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici