☰ Menu eFinancialCareers

Pourquoi l’accord européen sur la limitation des bonus pourrait signer l’arrêt de mort de la banque d’investissement en France

Les derniers traders à Paris bientôt sur le départ ?

Les derniers traders à Paris bientôt sur le départ ?

Alors que les statistiques américaines confirment une hausse des bonus de Wall Street de l’ordre de 8% par rapport à l’année passée, en Europe une étape décisive vient d’être franchie pour limiter les bonus dans le secteur bancaire.  

Au cours de la nuit passée, le Parlement européen est parvenu à trouver un compromis sur la question, après dix longs mois de débats. Verdict : les bonus ne pourront plus être plus élevés que la rémunération fixe (1:1), avec cependant la possibilité qu’il représente au maximum le double du fixe (1:2) à la condition d’un accord de la majorité qualifiée d’actionnaires. Mais dans ce dernier cas, 25% du bonus dans son ensemble devra être différé sur au moins 5 ans (communiqué).

50 traders ont déjà quitté Paris pour Londres en début d’année

« Une telle réglementation est susceptible de précipiter le départ des traders qui sont encore basés à Paris », relève Jean-Marc Revereau, président-fondateur du groupe JMR Consulting et gérant associé de la Financière de Vincy. Cet expert des rémunérations a été le témoin du départ d’une cinquantaine de traders pour Londres début janvier employés par 5 établissements, la plupart des anglo-saxons. Et « tous les meilleurs traders des banques françaises sont déjà partis il y a deux ans environ sur Londres », ajoute-t-il.

Mais pourquoi les professionnels en France pâtiraient-ils plus de ce nouvel accord que leurs collègues à Londres ? Le salaire fixe des professionnels de la banque d’investissement en France est nettement plus faible que ce qui a cours dans les établissements anglo-saxons. Le bonus peut représenter facilement 3 à 4 fois le montant de leur salaire fixe, selon Jean-Marc Revereau. « Les banques françaises ne pourront pas se permettre dans le contexte actuel d’augmenter les fixes de façon à compenser l’impact de ces nouvelles contraintes alors qu’à Londres il y a plus de flexibilité, y compris d’un point de vue fiscal et social », analyse-t-il.

On se rappelle qu’à la suite de la première grande réglementation européenne CRD3 fin 2010 portant principalement sur les bonus différés, les établissements anglo-saxons avaient largement revalorisés les salaires fixes. Une tendance qu’avaient suivis dans une moindre mesure et tardivement les banques françaises.

Londres menace

Surtout les banques regarderont plus encore à transférer une partie de leurs staff dans d’autres zones géographiques plus clémentes en la matière. « Le meilleur résultat que cette mesure peut espérer atteindre est un soutien à Zurich, Singapour et New York aux dépens d’une UE en difficulté, a réagi le maire de Londres Boris Johnson, inquiet des conséquences potentiellement dévastatrices pour la City. Les gens vont se demander pourquoi nous restons dans l’UE si celle-ci persiste dans ce genre de politiques contre-productives. Bruxelles ne peut pas contrôler le marché mondial des talents dans le domaine bancaire et ne peut pas décider de la paie des banquiers à travers le monde », a-t-il ajouté.

500 professionnels maximum concernés en France

Pour Sylvain Perrier, directeur de l’activité rémunération des dirigeants chez Towers Watson France, l’accord ne devrait inquiéter qu’entre 250 et 500 professionnels en France, dont le bonus est actuellement supérieur à deux fois leur rémunération fixe.

Pour eux, la fin de la partie n’est pas encore sifflée. Un compromis politique désormais est attendu au cours des prochains jours entre les Etats membres. Jusqu’ici, le lobbying de Londres ne semble pas avoir porté ses fruits. « Le parlement a pris tellement ce sujet à cœur que je ne vois pas comment les politiques pourraient reculer aujourd’hui », juge Sylvain Perrier. La nouvelle réglementation pourrait entrer en application dès 2014.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici