☰ Menu eFinancialCareers

Accepteriez-vous de travailler pour rien pour revenir sur le marché ?

L’écart est en train de se creuser sur le marché de l’emploi en finance, avec d’un côté des personnes toujours en activité qui voient leurs salaires augmenter, et de l’autre, des personnes sans emploi qui se portent volontaires pour travailler bénévolement, ou bien en touchant uniquement une commission, avec un salaire fixe nul.

La rémunération au seul commissionnement est déjà répandue chez les courtiers intermédiaires et n’est pas inconnue des hedge funds. Des professionnels travaillant dans le secteur des fonds de fonds se portent également volontaires pour travailler pour rien pendant six mois (Financial News, abonnement).

Les spécialistes de la vente aux institutionnels (institutional salespeople) seraient également prêts à réduire leurs salaires dans le seul but de revenir sur le marché et conserver leur carnet d’adresses.

Est-ce vraiment une bonne idée ?

commentaires (3)

Comments
  1. Travailler pour rien ? Et puis quoi encore ? Bientôt faudra payer pour aller travailler dans un établissement financier… faut quand même pas exagerer. Quitte à travailler bénévolement autant faire de l’humanitaire

  2. Brillante idee…

    Mais je suis sur que un job non paye (ou variable seulement) place aux encheres trouverait preneur!

  3. A la base la plupart des gens travaillent pour vivre.
    Donc travailler benevolement n’a pas d’interet puisque ca ne permet pas de vivre a moins d’avoir des revenus autres que par son travail.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici