☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Note à Mme très très occupée des RH

Cher Responsable RH, Chef du Leadership, Grand Coordinateur du Développement et de la Formation, en charge de la Gestion des Talents, ou de je-ne-sais quel autre nom l’on appelle désormais les employés.

Nous, modestes opérationnels, souhaiterions vivement porter plusieurs points à votre attention.

Pourriez-vous, dans un premier temps, nous fournir une liste complète de toutes les personnes qui travaillent pour nous ? Si la liste pouvait également inclure la fonction (le niveau réel dans la hiérarchie, pas les absurdités que les gens écrivent sur leur carte de visite), la rémunération, la date de leur embauche, ce serait parfait.

Je conviens que ceci est à nouveau une requête difficile, mais en cette période de distribution des bonus, j’apprécierais beaucoup si vous pouviez inclure les montants des précédentes années.

Compte tenu de la difficulté de la tâche, peut-être serait-il préférable que vous ne vous concentriez uniquement sur ce point avant de revenir vers nous avec une réponse précise sur l’ensemble des sujets qui vont suivre. En espérant que cela vous convienne.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques directives provenant du business à l’attention des RH.

Entretiens d’embauche

Par avance merci de nous laisser arranger nous-mêmes les entretiens. Je m’assurerai que les professionnels appropriés de l’équipe et du management rencontrent une variété de candidats qui répondent aux exigences du poste donné.

Comment saurai-je si les candidats sont adaptés au poste ? En grande partie parce que ce sont des personnes avec qui j’ai potentiellement travaillé dans le passé ou qui ont travaillé avec les personnes de nos équipes auparavant. Ils peuvent également nous avoir été conseillés par un chasseur de têtes, mais, surtout, nous connaissons le travail qu’ils seront amenés à faire et les interactions qu’ils auront avec leurs collègues et les clients.

Rappelez-moi la nature de votre apport au processus de recrutement ? Inutile de mentionner les entretiens CID (Chronological In-Depth), les tests psychométriques ou autres jeux de rôle.

Et puisque j’y suis, je ne vois aucune raison tangible de remplir des formulaires longs de 17 pages, écrits dans un jargon incompréhensible. De même, un contrat qui n’exige que quelques informations spécifiques additionnelles à un contrat standard ne devrait pas prendre une semaine à produire.

Politiques d’entreprise

Je suis un grand fervent des politiques d’entreprise. Une épaisse brochure distribuée aux nouveaux venus a quelque chose de rassurant. C’est le signe que vous rejoignez une grande compagnie qui génère suffisamment d’argent pour en gaspiller dans la production de ce genre de documents. Cela ne nous me pose donc absolument aucun problème, mais je vous en supplie ne prétendons pas qu’ils font la différence.

Le droit social européen est plutôt clair en matière de discrimination et un nombre de plus en plus effrayant de personnes connaissent leurs droits dans ce domaine. De plus, une politique affichée en faveur de la diversité ne rend pas la vie des rares femmes à des postes de responsabilités plus facile. S’il vous plaît, laissez-les en paix et laissez les faire leur bout de chemin comme elles l’entendent.

Le business au quotidien

Pourquoi dois-je avoir une réunion hebdomadaire avec l’associé RH ? Les meilleurs ‘associés’ avec qui je n’ai jamais travaillé ont été là quand j’ai eu besoin d’eux, et discret dans le cas inverse. Si nous sommes dans une période active de recrutements (ou de licenciements), ou prêts à boucler un plan annuel d’embauches, je suis alors tout à fait ravi d’organiser une réunion. Si ce n’est pas le cas, s’il vous plaît, oubliez-moi.

Je n’ai pas spécialement envie de m’étaler sur la question du mentoring (être un mentor, en avoir un, ou pire, forcer n’importe qui de mon équipe à en être un, ou en avoir un), ni sur les formations sur la communication et autres soft skills , et encore moins sur le processus de promotion des Managing Directors. Peut-être pourrez-vous à la place piocher des noms au hasard, à moins que cela ne fasse déjà partie intégrante du processus ?

En résumé, nous souhaiterions que vous vous concentriez sur les dossiers sur lesquels vous avez une valeur ajoutée, et que vous arrêtiez d’alourdir constamment le processus et les contraintes bureaucratiques pour occuper vos journées. Oh et n’oubliez pas de me fournir des données précises mentionnées plus haut. C’est important.

Mes respects

Le business

commentaires (29)

Comments
  1. En lisant cet article, on comprend assez facilement que l’auteur bosse à la Socgen… lol. Ces professionnels RH qui veulent faire la loi en refusant ou en embauchant qui ils veulent sans même maitriser les éléments techniques du poste!!!

  2. Dans des métiers qui impliquent une dimension technique tels la finance, les RH devraient avoir un rôle de simples facilitateurs de dossiers administratifs. Comment comprendre que dans certains big four ou même certaines banques votre sort avant même de rencontrer des opérationnels en entretien soit entre des mains de RH. Qualités, défauts, sports pratiqués ou lectures et ton sort est scellé. Le pire c’est le fameux “fit”. Si ta tronche ne revient pas à une RH ou si vous n’écoutez pas le même type de musique t’est mort. Vivement que le recrutement en France soit refondé avant que ces gamines en manque d’autorité soient les grandes gagnantes de la crise.

  3. Je propose une pétition pour bannir les RH dans les banques… surtout à la Société Générale

  4. J’ai bien connu cela également mais moi la prêtresse RH n’était pas occupée mais “satellisée” comme elle aimait à le répéter…ou va-t-on ?

  5. Je suis parfaitement d’accord avec vous…
    Les RH n’ont aucune connaissance technique ou fonctionnel sur un grand nombre de postes… Déjà, il faut avoir la chance d’être pris lorsqu’elles font le tri des CV… Ensuite, si vous avez la chance d’obtenir un entretien avecune RH, c’est loin d’être gagné… préparez-vous à répondre à des questions étranges, pas logiques, surnoises avec un ton autoritaire…
    Je préfère à la limite avoir un entretien avec un commercial qu’un chargé de recrutement…
    Leur travail devrait se restreindre à faire des tâches administratives :)

  6. tout à fait d’accord avec l’esprit du texte et aussi avec les 3 premiers commentaires! c’es dramatique de se dire que son sort est très souvent (parfois par chance, ce n’est pas le cas) entre les mains de petites personnes en manque d’autorité

  7. Je suis d accord dans l ensemble. Mais il faut quand meme noter que la SG est un cas particulier. Par experience, je peux dire qu ils nomment responsable n importe qui a la tete de departement important. Ceci du au copinage qui reste la piece majeur de la SG.
    Pour preuve regarder le turn over des equipes de la SG.
    Regardons seulement les faits.
    Je ne suis pas ici pour denigrer les gens mais pour observer les resultats. Et pour moi la SG sen sort bien garce a ces traders parce que derriere… Pour ceux qui pensent a Kerviel, il ne faut pas tout melanger.

  8. Les RH croient que le recrutement est leur travail… Cela ne l’est pas et ils n’ont aucune compentences pour! Surtout pour les postes techniques.

    Les RH doivent etre la pour gerer la masse salariale et l’administratif lui etant lie.

    J’assimile les RH de la soge a des militaires, officiers sortis du rang (donc sous officier devenu officier a force d’evoluer) voulant montrer son ascencion sociale en faisant voir qu’il est la, a faire le petit chef, etc,…

  9. Un rh répond aux besoins de la hiérarchie si vous êtes mécontents des pratiques rh vous êtes mécontents de vos grands chefs et donc de votre structure . N’hésitez pas à partir dans ce cas là…

  10. Les RH à la SG, c’est assez particulier. J’ai fait l’amer expérience deux fois, ça ne me donne pas envie de bosser là. J’espère juste qu’ils arrivent à trouver leur compte comme ça

  11. Je ne sais pas pour la SG mais en tous cas a la Barclays ils feraient mieux de remplacer leur DRH par des ordinateurs, ca leur couterait moins cher! Puisqu’apres 3 entretients et 1 test, tous reussis, les operationnels (manager et directeur d’agence) voulaient m’embaucher, mais la RH a la simple vue de mon CV, car ils n’ont meme pas pris la peine de me rencontrer, ont estime que mon profil ne correspondait pas exactement au profils types recherches…Merci la DRH Barclays!

  12. A quand le prochain default d’une institution financiere a cause des mauvaises politiques HR ?

  13. Les entretiens RH en banque ne m’ont jamais semblé très intéressants. Dans la mesure ou je ne vois pas trop leur valeur ajoutée. On le sait bien, on sait à quoi s’attendre, la RH pose les questions auxquelles on s’est préparé et le candidat lui dit exactement ce qu’elle a besoin d’entendre. Un beau jeu d’acteurs en bref. Je ne dirais pas qu’ils ne servent à rien, mais presque en tout cas dans un processus d’embauche de candidat. En quoi votre vie privée détermine votre niveau de professionnalisme ? Comment et pourquoi un RH peut faire capoter votre embauche alors que l’opérationnel est convaincu de vos compétences, de votre adéquation au poste, et souhaite vous embaucher ? Plus de simplicité, de flexibilité et de bons sens seraient bienvenus en finance.

  14. Bonjour,
    Je suis en RH (pas en banque Dieu Merci!) et je constate à la lecture de cet article et de vos commentaires que vous reprochez particulièrement aux personnes de cette fonction de ne pas connaître les métiers techniques. Vos commentaires me font également penser que la réciproque est tout aussi vraie. Ce n’est pas votre métier me direz-vous que de connaître celui des autres ! Certes, mais vous vous autorisez néanmoins des commentaires assez subjectifs.
    J’ai la chance de travailler dans le domaine industriel (qui n’est pas moins technique que la banque) et d’avoir choisi cette profession au sortir d’une école de commerce bien considérée.
    Après des stages RH en industrie et en banque d’affaires, j’ai choisi l’industrie car il existe une vraie collaboration entre opérationnels et RH (à vous lire, en banque tout n’est qu’opposition entre opérationnels et RH, chacun se battant pour sa parcelle de pouvoir).
    Le ton condescendant de l’article (qui plus est anonyme) est inapproprié néanmoins. Qui est ce manager qui n’a même pas la liste des personnes travaillant pour lui et les informations pertinentes qui y sont afférentes ?

  15. Est-ce parce-que vous considérez les RH comme des gratte-papiers et des larbins qu’ils doivent le devenir ?
    J’espère juste que les gens de cette fonction qui aiment ce métier auront l’occasion dans leur carrière d’exercer dans des entreprises qui comprennent un minimum les enjeux auxquels les RH peuvent participer.
    Je suis sûr que votre article doté d’une argumentation solide et de propos objectifs trouvera l’écho qu’il mérite.
    Un adage prétend qu’ on a les RH qu’on mérite ! Mais je pense que vous ne méditerez pas dessus.

    Bonne continuation dans votre combat.

  16. Bonjour,
    Je ne comprends pas les différentes réactions dans les post, c’est fou !
    Après quelques entretiens chez CA et Calyon, SG, BNP, et Natixis je n’ai eu affaire qu’à des RH sympa, qui ne cherchaient qu’à me connaître, comprendre ma démarche de candidature dans la banque, un retour rapide sur mon parcours, ma personalité, et c’est tout ! Très souvent, des entretiens téléphoniques suite à des candidatures en ligne, et qui m’ont tjr amené devant un opérationnel qui a jugé de la qualité de mon CV, de mon parcours, pour finaliser son opinion et formuler un choix justifié. La RH ne m’a pas stopé dans le processus, pour des raisons liées à mes hobbys ou à ma tête !!! Peut être qu’il y a moins de pression sur eux ds pr le recrutement de stagiaires ! Mon opinion est cependant peut être faussé, dans le mesure, où je n’ai passé que des entretiens de recrutement pour des stages et des CDD, et dans des banques moins prestigieuses que Barclays, JP, et autre, mais qd même ! En revanche, je trouve qu’ils manquent de réactivité une fois en poste, pour assurer un suivi de qualité auprés des employés/stagiares, peut être que je généralise, il y en a qd même des biens, mais bon! bonne soirée !

  17. les RH ont vraiment pas leur place dans les entreprises, en gros ils servent à rien à part filtrer les CV par des critères inadaptés aux besoins des sociétés, personnellement j’ai jamais réussi un entretien en passant par RH (techniquement nul ).

  18. Ca arrange bien le business d’avoir une RH faible releguee a des taches administratives comme ca ils peuvent faire ce qu’ils veulent pour prendre des decisions sans etre challenges. Je vous trouve bien naifs pour la plus part de rentrer dans le panneau et de vous acharner sur les RH tout ca parce que vous n’avez pas reussi un entretien… ou une promotion vous est passee sous le nez… la RH a bon dos dans ce cas. il faut peut etre voir la “bigger picture”…. et remettre le role du manager au coeur du debat.

  19. Oui à n’en pas douter cette personne travaille à la SocGen :)

    Mais qu’en est-il réellement du recrutement tout court ?? Après tout c’est bien (arrêtez moi si je me trompe) l’opérationnel qui va travailler avec le futur candidat ??
    Pourquoi les gens qui travaillent dans cette fonction (RH) oublient ce qui fait l’attrait de leur métier ? Mettre l’humain au centre de l’entreprise ? plutôt que de remplir des grilles toutes faites établies par je ne sais quel “spécialiste” du comportement humain, et qui pense que, grâce aux formules qu’il a inclues dans ces grilles, il a circonscrit toutes les personnalités que la terre a engendrées ?? (C’est clair j’espère…) Pourquoi les RH n’écoutent pas leur intuition, leur savoir faire, plutôt que de se référer à je ne sais quel gourou ? Vous avez bien de la chance, vous RH du secteur de l’industrie, de marcher “main dans la main” avec les opérationnels et vous avez été bien inspiré, malgré votre expérience en Banque d’affaires, d’avoir compris que vous ne pourriez pas exercer votre métier correctement en Banque d’affaires. Car sinon, pourquoi auriez vous choisi l’industrie ??

    A bientôt

  20. On a forcement des apriori sur les RH puisque ce sont eux qui donnent les reponses negatives quand on en recoit et que ca marque bcp plus que les reponses positives. Toutefois au fil des articles je ne peux m’empecher de me dire que les operationnels en banque d’affaire trouvent totalement incompetents tous les autres services avec lesquels ils doivent travailler et demandent a ces memes services de connaitre leur metier pour avoir l’extreme privilege de travailler “pour” le fantastique service qu’est le business.
    Il y a peut etre un peu d’introspection a faire de ce cote la non ?&&

  21. Je ne pense pas que l’auteur ait voulu dénigrer la fonction RH, et personne ne dit que les RH doivent être que des grattes papiers. Et je ne pense pas non plus que les RH soient inutiles dans une entreprise. Après c’est bien beau dans la théorie, dans la pratique en banque finance en tout cas, la RH se complait à être une force qui minaude, adjuge de bonne grâce, ou refuse des candidats. Et ce ne sont pas des candidats malheureux qui parlent puisqu’en interne il y a les même critiques. Je suis plutôt d’accord avec Cmoi

  22. Oui, c’est tout à fait ça. Les stages m’ont aidé à comprendre et définir dans quel contexte je préférais exercer plus tard donc j’ai choisi l’industrie où le rôle et les politiques RH avaient du sens.
    NoRH => il faut avoir une grande méconnaissance pour penser qu’un RH passe sa journée à trier des CV. La plupart des grandes entreprises ont une cellule spécialisée qui s’en occupe, ce qui épargne ce temps aux RH opérationnels. Mais j’imagine que les RH sont nuls car ils n’ont pas su apprécier votre candidature à sa juste valeur!

  23. si t’es bon à rien, ne stresse pas postule pour être à la rh, y en a des comme toi qui y sont devenus chef… Le problème avec les rh c’est pour l’embauche car après ils ne sont jamais vraiment pris au sérieux

  24. qu’est-ce qu’on trouve en RH : de jeunes blondasses (parfois des brunes) au qi negatif
    le physique de l’emploi !

  25. Le problème des RH est qu’il y a trop de femmes sans réelle valeur ajoutée.
    Le recrutement est maintenant basé sur le “savoir être” avec des critères pschyco… et autre tests bidons plutôt que de rechercher des réelles compétences auxquelles les RH ne comprennent rien. Une bonne manière de recruter des bling bling qui vont nous préparer la prochaine bulle financière.

  26. c simple
    si rh lui/elle pas avoir niveau intellectuel équivalent au recruté c pas la peine

  27. J’ai aussi une dent contre les RH en ce moment mais je n’irai pas jusqu’à de telles bassesses. Je ne crois aucunement que les RH sont incompétents ou d’un niveau intellectuel insuffisant (SVP arrêtez la condescendance !).

    Simplement, j’estime que leurs critères d’appréciation sont biaisés, soit parce qu’ils ne connaissent effectivement pas le poste, soit parce qu’ils vous posent des questions des plus saugrenues et à côté de la plaque et vont finalement écarter un CV dès que ce denier ne colle pas exactement dans la case précise qu’ils se sont fixée. On ne cesse de citer en exemple les anglo-saxons pour leur ouverture d’esprit d’un point de vue recrutement … mais force est de constater qu’en France les RH sont très loins de se remettre en question !

    Des financiers victimes de la crise, des banques qui ont disparus ou ont été rachetées ce n’est pas ce qui manque … tous les médias font état de l’ampleur de la crise FINANCIERE … et les RH vous assènent de questions ridicules (avec une satisfaction cynique à peine dissimulée) sur les raisons de votre départ ou le pourquoi d’un trou de 3-4 mois dans votre CV . Comme si on cessait d’être un candidat valable une fois dehors

  28. wow,

    vous charriez un peu …j’irais pas jusque la et c’est meme calomnieux voire misogine pour alain et incomprehensible pour j10m.

    merci Cali d’être daccord avec moi (ca fait plaisir comme dirait Djamel)

    Nonobstant, je reste convaincue que dans ce metier (markets) voire peut etre dans d’autres les RH ont trop le pouvoir de dire “non” (a l’inverse du CL qui dit toujours “oui”) sauf pour l’emploi peut être…

    l’elagage des CV via des mots clés est deseperant surtout si vous utilisez des anglicismes non traités par “les machines”.

    A quand les operationnels qui mouillent leur tee shirt et passent eux meme leurs annonces ??

    A bientôt
    Cmoi

  29. Je tiens quand même à modérer l’utilité des RH pour les recrutements ! Ils se trouvent qu’ils en font plus que quiconque des recrutements !! Alors quand je lis que les RH ne doivent pas recruter, je m’étouffe. Certes ils n’ont pas des compétences dans tous les domaines, mais ils peuvent savoir détecter des traits de caractère qui passent inaperçus. Là ou un manager ne recrutera que pour son service, un RH s’occupera de recruter pour plusieurs services. Je vous laisse faire les calculs… C’est pourquoi, un travail en équipe avec Manager concerné et le RH devrait être fait pour un recrutement. Ensuite, je tiens tout de même à vous inviter à la réflexion sur l’utilité d’un RH : Qui va permettre les mutations/ promotions ? Qui assure à son personnel des formations régulières ? Pour finir, je dirai qu’il est bien triste d’avoir une image comme celle qui est retranscrite ici : les RH ne servent pas à rien, juste ce ne sont pas des assistantes sociales. Donc si un CV ne correspond pas, vous ne serez pas convoqué (On ne peut pas être juge et partie sur sa propre candidature …) Après, je conçois que certains RH use et abuse de leur poste et j’en suis bien triste.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici