☰ Menu eFinancialCareers

Bilan du G20 de Pittsburgh : des bonus encadrés mais pas plafonnés

Le sommet du G20 est terminé. Avec une victoire en demi-teinte pour la France. Dans son communiqué final, le G20 indique en effet que les bonus pourront être limités en pourcentage des revenus nets totaux de la banque, lorsqu’ils ne seront pas compatibles avec le maintien d’une base de fonds propres solides. C’est la première fois que le pouvoir est ainsi donné aux superviseurs de plafonner le montant des bonus en fonction des revenus d’une banque , s’est félicité le président Sarkozy (AFP).

Le secteur a trois ans pour se mettre au diapason des mesures décidées à l’occasion du sommet du G20. Concernant les bonus des traders, cela ne présentera pas de difficultés puisque comme l’a rappelé Baudouin Prot, président de la fédération bancaire française (FBF), le G20 a repris quasiment le même système que celui adopté en France depuis fin août.

Un G vain ?

Si les principes relatifs à l’encadrement des bonus, aux bonus-malus et à l’interdiction des bonus garantis ont été retenus, aucune limite chiffrée aux bonus n’a été fixée, ni en valeur absolue, ni même en pourcentage des profits dégagés. Pour reprendre l’expression chère à Jacques Attali, le sommet a-t-il été un G vain ?

Certains ont tendance à le penser, comme l’ex-trader Marc Fiorentino, président d’EuroLand Finance (L’Expansion.com) : Le G20 a tenu ses promesses : il ne s’est rien passé. Les Américains et les Anglais ont obtenu ce qu’ils voulaient, c’est-à-dire aucune mesure concrète. Sur l’encadrement des bonus, la liberté est laissée aux États et aux régulateurs.

Pour d’autres, les bonus restent l’arbre qui cache la forêt. Aussi choquantes soient-elles, les rémunérations des opérateurs de marché ne sont pas à l’origine de la crise, rappelle Didier Migaud, président de la commission des finances à l’Assemblée nationale (Le Monde.fr). Il faudrait se concentrer sur les causes du mal, dans lequel les pratiques à risques de la finance, en particulier la titrisation, ont leur part de responsabilité.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici