☰ Menu eFinancialCareers

Les salaires des experts-comptables continuent leur inflation

Présentée en avant-première sur le Congrès de l’Ordre des experts-comptables, qui a lieu du 2 au 4 octobre, l’étude de rémunération 2008 du cabinet de recrutement Hays examine à la loupe la profession sur toute la France. Les salaires des postes de direction (manager, directeur de mission…), qui sont les plus sous tension, continuent de progresser de 5 à 10 % cette année.

Cela fait 2-3 ans qu’il y a une augmentation de cet ordre pour les postes d’encadrement, notamment du fait de l’apparition des nouvelles normes techniques et des nouvelles spécificités métiers , explique Béatrice Boiteau, business manager chez Hays. La part variable, qui peut représenter jusqu’à 20-25 % pour ce type de poste, est principalement versée sous forme de primes, en fonction d’apports de missions exceptionnelles ou de nouveaux clients . L’alignement des salaires se fait surtout vers le haut pour les postes les plus qualifiés.

Reste qu’il est toujours très difficile de trouver des collaborateurs dans certaines disciplines comme le social mais aussi dans certaines zones géographiques plus éloignées des grandes villes , témoigne Alain Neolier, président du groupe Eurex.

La différence Paris / régions s’amenuise

En 2008, un expert-comptable senior peut espérer toucher un fixe de 50-70 k€ à Paris (en fonction de la taille de l’entreprise) contre 40-65 k€ en province. Benedict Wittet, responsable de la division Audit & Expertise chez Hays à Paris, constate une réduction de l’écart salarial entre les régions et l’Île-de-France . En revanche, Paris, où la clientèle est plus développée (tailles, missions, secteurs…), a toujours une place à part avec des possibilités d’évolution ainsi que des responsabilités proposées généralement plus importantes , précise-t-il.

L’écart Paris / régions est réduit voire inexistant pour les gros cabinets régionaux ainsi que pour les professionnels chargés de l’audit de grands comptes, fait remarquer Béatrice Boiteau qui, depuis le bureau de Lyon, chapeaute la division Conseil Audit & Expertise sur la moitié sud de la France. La taille de l’agglomération joue énormément. La zone nord-est de la France est particulièrement dynamique.

commentaires (2)

Comments
  1. Cet article est beaucoup trop vague. La distinction entre directeur de mission expertise, audit et transaction est essentielle dans notre métier pour pouvoir comparer les niveaux de salaires. Une deuxième distinction est essentielle, s’agit-il d’un fat four ou pas ? Si vous les sortez du panel, à mon avis, vos chiffres n’auront plus le même sens …

  2. Bonjour,

    Pour vous apporter quelques compléments. En ce qui concerne cette étude, nous ne prenons pas en compte les Big 4 sur Paris car les salaires, notamment pour les postes de directeur de missions et au delà, sont trop souvent en décalage par rapport aux autres cabinets de plus petites tailles. Cela dit, cette distinction concerne principalement les antennes parisiennes et non les régionales, qui elles, ressemblent plus, en taille et surtout en clientèle, à des acteurs régionaux que nationaux.

    De plus, l’étude ne prend pas en compte les rémunérations en TS (Transaction Services), qui sont un monde à part (missions plus rémunératrices).

    En revanche, l’écart de rémunération pour les postes de directeur de mission entre Audit et Expertise Comptable, est négligeable. En effet, si l’étude a démontré un fait important, c’est bien l’érosion de la différence entre les salaires en expertise et en audit.

    Benedict Wittet
    Manager – Conseil, Audit et Expertise
    Hays, Paris

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici