☰ Menu eFinancialCareers

La finance, un métier ennuyeux ?

Comment les financiers se perçoivent-ils ? Quelle image pensent-ils refléter ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que le cabinet Robert Half a mené, fin décembre 2008, une enquête auprès de plus de 3 500 financiers dans le monde (dont 400 en France). Il en ressort qu’une minorité de financiers français (40 %) se sentent perçus ennuyeux par les autres. Néanmoins, ils ont une meilleure image d’eux-mêmes que leurs homologues britanniques qui, en majorité (57 %), ont l’impression de renvoyer l’image de quelqu’un d’ennuyeux.

S’ils se croient certes ennuyeux, les financiers français s’attribuent à juste titre des qualités indéniables : ils sont devenus des collaborateurs professionnels et dignes de confiance et le disent. Leur propre perception a accompagné l’évolution de leur métier , relativise Fabrice Coudray, directeur de Robert Half International France. Ainsi dans l’Hexagone, ils se perçoivent avant tout comme des professionnels (61 %), dignes de confiance (47 %), et soucieux du détail (45 %).

Enfin, l’ennui ne concerne que l’image véhiculée : les financiers français sont 48 % à s’imaginer dans 5 ans toujours chez le même employeur. Quant à quitter la finance ? Un Oh non ! semble l’emporter, même si 10 % des Français avouent y songer. Marre des costumes gris anthracite, des cravates unies et des attachés-cases ?

commentaires (3)

Comments
  1. J’ai lu dans le JDD un sondage Ifop qui disait que 58% des Français conseilleraient à un proche de travailler dans le secteur bancaire.

    Comme quoi c’est pas un secteur qui donne l’impression d’être si ennuyeux que ça auprès du grand public…

  2. Comme dans tous les domaines, je crois que tout dépend de la fonction occupée : il y a forcément des jobs plus passionnants que d’autres dans la banque faut pas se voiler la face… Ceci dit, je pense que l’Ennui est plus propre à un individu qu’à un secteur d’activité donné.

  3. Tout à fait d’accord, il faut donner de l’intérêt à ce que l’on fait et lorsqu’on choisit de faire une formation dans tel domaine, c’est parce qu’on l’aime ainsi l’ennui est propre à l’ individu ou à un poste (lorsqu’on y est depuis longtemps) et non à un secteur d’activité.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici