☰ Menu eFinancialCareers

Un nouvel examen en finance pour « restaurer l’intégrité et la réputation » du secteur

claritas

Le président du CFA France Philippe Maupas nous en avait déjà touché quelques mots le mois dernier dans une interview parue dans nos colonnes. Cette fois, c’est officiel le CFA Institute a annoncé hier le lancement de son nouveau programme international – le Claritas – avec pour mission “d’améliorer l’expertise et l’intégrité” du secteur financier. Voilà pour l’accroche choisie pour ce lancement.

Un vide à combler

La célèbre association internationale, qui compte 111.000 adhérents dans 169 pays, s’en explique : “Alors que la crise financière actuelle sape la confiance dans les services financiers et laisse un vide que les organisations, universitaires et régulateurs tentent de combler, CFA Institute est convaincu que c’est à ceux qui travaillent dans le secteur de la finance de mener les actions nécessaires pour restaurer l’intégrité et la réputation de la finance“, peut-on lire dans le document.

Cette conclusion est confortée par les résultats de sa dernière enquête mondiale : plus de 65 % des investisseurs interrogés par CFA Institute pointent le manque de culture éthique au sein des entreprises financières comme le principal responsable de cette baisse de confiance.

Un examen accessible aux professionnels du middle et du back-office, les fonctions support, et les prestataires de services

D’où la volonté de proposer une nouvelle offre de formation de base aux personnes travaillant auprès des professionnels de l’investissement (vente, services clients, opérations, services de conformité, services juridiques, RH, marketing, cabinets de conseil). Le programme vient donc complémenter le CFA, qui s’adresse lui plus spécifiquement aux professionnels en charge des décisions d’investissement.

À chaque mal, son remède. Le traitement est néanmoins plutôt léger – une centaine d’heures de travail réparties sur une période de 3 à 6 mois (contre 300 heures pour chacun des trois niveaux du CFA). Le nouveau programme se compose de sept modules en auto-apprentissage couvrant le secteur de la finance, l’éthique, les outils et les instruments, la structure, les contrôles et les besoins des clients.

Ainsi, “Claritas permettra à ceux qui travaillent dans les services financiers de devenir des professionnels plus efficaces, plus avertis et plus responsables. C’est un avantage pour leur propre évolution de carrière mais aussi pour leurs employeurs, leurs collègues et leur entreprise en général“, assure John Rogers, Président du CFA Institute.

Un taux de réussite qui devrait être deux fois plus élevé que celui du CFA

Plus accessible, Claritas sera aussi plus facile à décrocher. “Nous souhaiterions que trois candidats sur quatre décrochent l’examen en comparaison avec les 35% environ de taux de réussite pour le premier niveau du CFA“, avait déclaré Steve Wellard, responsable marketing et communication (EMEA) au CFA Institute sur notre site anglais en novembre dernier.

Intéressé(e) ? Les premières inscriptions seront ouvertes en mai pour une première session d’examen en juillet. En attendant, 68 organismes dans le monde et plus de 3.000 candidats ont accepté de participer à un programme pilote, dont l’examen se déroule en mars. Parmi les participants figurent BlackRock, BNY Mellon, Credit Suisse Merrill Lynch Wealth Management, UBS, Towers Watson ou encore la BBC. On notera qu’aucune société française n’est présente dans cette phase pilote. De là à suggérer que les Français se désintéressent de la culture éthique au sein des entreprises financières, il n’y a qu’un pas… que nous ne franchirons pas.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici