☰ Menu eFinancialCareers

Vingt établissements financiers qui recruteront en 2013… partout dans le monde

2012 aura été une année mouvementée dans la finance, avec des licenciements, des scandales et des résultats négatifs faisant la une des journaux. Les grandes banques ont licencié des dizaines de milliers d’employés, des hedge funds ferment chaque jour et les rémunérations sont complètement gelées.

Pourtant, en dépit des contraintes réglementaires et des aléas économiques, certains établissements financiers parviennent à accroître leurs effectifs. Voici les 20 sociétés financières susceptibles de recruter en 2013. Ne vous reste plus qu’à leur envoyer votre CV…

Ernst & Young

Celui qui figure parmi les quatre plus grands cabinets d’audit dans le monde possède le plus grand département Tax Services aux Etats-Unis. Ernst & Young investit également dans ses activités de conseil, ce qui démontre sa capacité à prospérer dans une économie qui tourne au ralenti. Le Big Four emploie actuellement environ 167.000 personnes, dont 50.000 sur le continent américain.

Ernst & Young prévoit d’embaucher plus de 10.000 employés débutants et expérimentés aux États-Unis au cours de son exercice financier clos le 30 juin 2013. Au sein de son entité conseil, où elle se concentre sur les services liés à la santé, à la technologie et la finance, la société prévoit également d’embaucher 20.000 personnes en Europe, au Moyen-Orient, en Inde et en Asie.

Cantor Fitzgerald

Conçue à l’origine comme une banque d’investissement, la firme new-yorkaise Cantor s’est développée dans le fixed income, le trading et la gestion d’actifs et, plus récemment, a lancé une activité de courtage dans l’immobilier commercial. Sur un an, Cantor est passée de 1400 à 1600 personnes.

La société a récemment annoncé son intention d’embaucher au moins 200 personnes dans son activité courtage au cours de l’année 2013. Elle recherche entre autres des candidats pour ses division banque d’investissement et gestion d’actifs, ainsi que ses métiers de financement spécialisé.

Banque Centrale Européenne

La BCE vient de voir son champ d’action changer radicalement. Elle est désormais chargée de superviser les 6000 banques européennes et de superviser directement les 200 plus gros établissements prêteurs de la zone UE. La BCE maintient actuellement un personnel à temps plein de l’ordre de 1600 personnes.

Le vice-président de la BCE Vitor Constancio a déclaré que la banque aura besoin d’embaucher « un peu plus de 500 personnes », et non un millier comme le laissaient supposer certains rapports. « Le recrutement devra être réalisé principalement par les autorités nationales, autrement dit par les autorités de contrôle ou les banques centrales nationales », a précisé Vitor Constancio à Bloomberg.

Wells Fargo

Wells Fargo est l’une des plus importantes sociétés de prêt immobilier aux États-Unis, en position de force pour recruter en 2013 au vu de la résurrection du secteur du crédit hypothécaire. Comme d’autres banques, Wells Fargo développe également ses activités de courtage. La banque emploie près de 280.000 personnes.

L’an dernier, Wells Fargo a doublé à 1.200 le nombre des membres de son équipe chargés de soutenir le Home Affordable Refinance Program (HARP) permettant aux propriétaires affectés par la baisse des prix de l’immobilier de refinancer leurs maisons, a déclaré Tom Goyda, un porte-parole de Wells Fargo, précisant que les souscripteurs qualifiés seraient particulièrement recherchés en 2013. Wells Fargo propose environ 1300 offres d’emplois sur le site CareerBuilder.

Banques françaises

Les banques françaises telles que BNP Paribas et Société Générale, qui ont dû réduire leurs effectifs aux Etats-Unis pendant la crise financière, reconstituent peu à peu leurs effectifs au fur et à mesure que le marché se stabilise. Ne vous attendez pas à ce qu’ils recrutent autant qu’avant la crise, mais l’embauche modérée est bien de retour.

Prudential Financial

Prudential Financial est une compagnie d’assurance vie offrant un certain nombre de services financiers (rentes, gestion d’actifs, pension de retraite et services liés, …). Elle compte 20.000 employés aux États-Unis, où elle continuera de recruter tout au long de l’année 2013.

« Nous nous préparons à des recrutements ciblés dans les domaines de l’IT et des services à la clientèle, et comme toujours des actuaires, des vendeurs et des chargés d’affaires », nous indique Jana Fallon, vice-président de Prudential Staffing.

Guardian Life

Guardian Life est un assureur mutualiste basé à New-York qui est toujours à la recherche de professionnels de la vente pour vendre ses services. L’entreprise a pour objectif de recruter 875 financiers en 2013, après en avoir embauché 840 en 2012. « Il s’agit d’une estimation prudente que nous devrions dépasser », nous précise Scott Rich, vice-président du pôle recrutement financier chez Guardian Life.

Ce qui rend Guardian Life si intéressant, c’est qu’il n’est pas nécessairement à la recherche de personnes ayant une expérience de vente ou un background dans l’assurance. « Nous ciblons principalement des gens désireux de changer de carrière issus de fonctions avec des compétences transférables, indique Scott Rich. Nous constatons des embauches croissantes venant du juridique, des ventes, de fonctions corporate dans les services financiers où les gens peuvent élargir leurs backgrounds sur la base de la pratique des services financiers ».

J.P. Morgan Chase (vétérans US)

JP Morgan s’est fixé pour objectif d’embaucher des vétérans de l’armée américaine, aussi bien dans le cadre de missions de recrutements internes et externes. « Nous avons l’intention de continuer à embaucher des talents militaires en 2013 et dans les années à venir, nous explique un porte-parole de JP Morgan. Nous recrutons et continuerons de recruter dans tous les secteurs d’activité et à tous les niveaux ».

La banque vient de lancer un programme de formation au management et d’embaucher 20 vétérans pour diriger ses succursales de New York, Dallas, Columbus et Tampa, selon le porte-parole de la banque.

J.P. Morgan Chase (finance islamique)

JP Morgan prévoit d’augmenter sa présence dans la finance islamique en 2013. « Nous voulons nous renforcer dans la gamme de produits islamiques et des pays couverts, aussi nous cherchons à renforcer nos implantations locales avec de nouveaux recrutements ciblés », a déclaré le mois dernier à Dow Jones Sjoerd Leenart, Senior Country Officer chez JP Morgan.

HSBC, Deutsche Bank, Standard Chartered, Qinvest et Citi maintiennent également une forte présence dans la région.

Edward Jones

Edward Jones est une société de services financiers basée dans le Missouri qui se concentre sur les investisseurs individuels et les propriétaires de petites entreprises. L’entreprise est toujours à l’affût de conseillers financiers.

En 2013, Edward Jones espère recruter 3000 nouveaux conseillers financiers, 1500 administrateurs de succursales et 130 associés home office, nous a précisé un porte-parole de l’entreprise.

Coutts & Co

Coutts est la filiale de gestion de fortune de la Royal Bank of Scotland. Son président Rory Tapne a indiqué le mois dernier à Gulf News qu’il cherchait à se développer rapidement au Moyen-Orient, sachant que la firme vient juste d’ouvrir un bureau à Dubaï.

Coutts, qui génère actuellement environ 55% de son activité au Royaume-Uni, recrute dans ses filiales internationales qui représenteront 60% de son chiffre d’affaires dans les années à venir.

EFG Hermes

La joint-venture entre EFG Hermes (basé au Caire) et Qinvest (basé au Qatar) devrait se traduire par de nombreuses embauches au Moyen-Orient en 2013. Selon Mena Fund Manager, la société nouvellement formée espère développer son activité gestion d’actifs de plus de 50% au cours des prochaines années.

Markit

Basée à Londres, Markit est une entreprise mondiale de services d’informations financières avec plus de 2500 employés. La société possède des bureaux à New York, Dallas, Boulder, Calgary, Vancouver, Toronto, Amsterdam, Francfort, Luxembourg, Tokyo, Singapour, Delhi et Sydney.

L’entité la plus rentable de l’entreprise est MarkitSERV, une joint-venture entre Markit et La Depository Trust & Clearing Corporation, qui contribue à hauteur de 84% des revenus de l’entreprise, d’après Financial News. MarkitSERV a déjà permis de créer 200 emplois et Markit ne voit aucun signe de ralentissement.

Le site Internet de la société fait état de 58 emplois à pourvoir à travers le monde.

Quicken Loans

Quicken Loans, une société américaine de prêts hypothécaires sur Internet, a embauché en moyenne 120 courtiers en prêts hypothécaires par mois en 2012, et semble prête à continuer à croître en 2013, nous confie Michelle Salvatore, directrice du recrutement. L’entreprise offre actuellement plus de 200 offres d’emplois sur son site Internet.

Mitsubishi

Mitsubishi UFJ Securities International (MUSI), l’activité marchés de capitaux du groupe bancaire Mitsubishi UFJ Financial Group basé à Tokyo, affirme vouloir développer ses activités au niveau mondial l’an prochain.

Un porte-parole de la firme à Londres a anticipé une « croissance continue » à la City l’année prochaine mais la priorité pour 2013 sera la croissance des activités de banque d’investissement en Asie et aux Etats-Unis.

Marex Spectron

Basé à Londres, Marex Spectron est l’un des plus important courtier mondial en produits financiers dans le secteur des matières premières. Nouvellement nommé, son directeur général John Wall, un ancien banquier d’investissement de chez UBS, a récemment déclaré que l’entreprise chercherait de nouvelles cibles d’acquisition et embaucherait davantage de personnel, selon Reuters. Marex n’a pas souhaité faire de commentaires sur les plans d’embauche relatifs à 2013.

Carmignac Gestion

Au cours des deux dernières années, la firme française de gestion d’actifs Carmignac Gestion a recruté 60 nouveaux collaborateurs en Europe et s’est développée en dehors de Paris, notamment à Londres, relève Financial News. Qui plus est, ils sont toujours à la recherche de nouveaux talents à travers l’Europe.

Edmond de Rothschild

La banque privée française Edmond de Rothschild veut augmenter ses actifs sous gestion de 26% d’ici 2016. Pour cela, elle a l’intention de recruter, en particulier en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient.

Hedge Funds

Alors que la plupart des fonds spéculatifs ont traversé difficilement 2012, quelques-uns ont connu de belles années et sont bien placés pour recruter en 2013, comme c’est le cas de Bluecrest Capital Management, Winton Capital Management, DE Shaw et Bridgewater Associates pour ne citer qu’eux. Cliquez ici pour voir la liste complète.

Bank of America

Certes, Bank of America a annoncé des milliers de suppressions d’emplois en 2012. Mais cela ne signifie pas qu’elle n’est pas à la recherche de talents dans des domaines spécifiques. Ainsi, BofA a embauché 900 banquiers spécialisés dans les petites entreprises en 2012 et devrait recruter 1000 nouvelles personnes au début 2013, nous indique un porte-parole de la banque. « Ces banquiers sont une ressource locale précieuse pour les propriétaires de petites entreprises : consulting sur leur activité, évaluation des comptes, gestion de trésorerie et des besoins de crédit », relève t-il.

La banque a également embauché 1600 vétérans en 2012, et a déclaré qu’elle continuera à en recruter à travers tous les États-Unis l’année à venir.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici