☰ Menu eFinancialCareers

Témoignage : J’ai perdu trois jobs d’affilée

Je suis un banquier d’investissement basé dans la région du Golfe, j’ai pas mal été affecté par l’agitation qui règne sur les marchés. Aujourd’hui, je suis face à un dilemme et je serais ravi d’avoir votre avis sur la question !

Ma carrière a commencé il y a 4 ans dans l’une des plus importantes banques d’affaires islamiques du Koweït. En 2007, une banque d’investissement européenne réputée m’a fait venir sur Londres. Malheureusement, alors que je venais d’arriver à La City, le deal ne s’est pas concrétisé.

J’ai été ensuite à la recherche d’un emploi pendant sept mois, j’ai passé de nombreux entretiens et fus même à deux doigts de décrocher un job à trois reprises avec d’importantes institutions. J’ai finalement décroché un poste orienté private equity dans une grande banque d’investissement australienne. J’ai adoré ce job, mais après quelques mois, j’ai fait parti d’un plan de suppressions d’emplois, crise oblige.

J’ai alors décidé de repartir pour le Moyen-Orient, où j’ai trouvé un job d’associate dans une boutique. Mais rebelote, le poste a été supprimé. J’en ai ma claque de l’instabilité de cette industrie. Je voudrais un job qui dure !

Aujourd’hui, deux opportunités se présentent à moi et j’ai du mal à savoir quelle sera l’option la plus sûre. La première est un poste de vice-president senior dans une banque d’affaires asiatique respectable, comme responsable de l’origination. L’autre option serait de rejoindre une petite start-up en private equity qu’ont lancée quelques amis aux Émirats Arabes Unis – la rémunération est ici moins élevée mais pas mauvaise non plus.

Je suis globalement tenté par le premier job. En même temps, les marchés asiatiques sont désormais, eux aussi, en mauvaise posture. Le job commencerait mi-décembre. Si je le prends, est-ce que je risque d’être à nouveau déçu ?

commentaires (15)

Comments
  1. Arrêtes surtout de te lamenter. Ca ne veut absolument rien dire. Nous pouvons comprendre ton indécision dans ton choix mais arrêtes de pleurnicher. De nombreuses personnes sont dans ta situation et …

  2. Je prendrais l’origination parce que de toute façon la start up c’est bancal par construction!!

  3. Si tu n’aimes pas l’instabilité, il faut changer d’industrie, les métiers de banque d’affaires sont pour la plupart très cycliques. Ca va ou très bien ou très mal, pas souvent au milieu.

  4. Tt dependra sur quoi tu veux orienter ta carriere. Certes lancé une boite par les temps qui court c’est risqué.
    Sinon pr l’instabilité tas quà changer de metier.

  5. 4 ans d’XP parmis lesquels 7 mois de recherche d’emploi à londres. Si on compte 2 mois entre les autres changement de poste, vous n’avez meme pas 3ans effectif d’expérience.
    Vous voulez être “Vice president senior d’une banque d’affaire repectable”. Hum…..
    Il est vrai en france on dit “aux ames bien nés la valeur n’attend point le nombre des années” mais bon, des fois il faut attendre.
    Prend un job qui correspond à tes aspirations et surtout à ton experience, puis laisse le temps faire et tu sera vice president quand tu auras l’XP qui va avec.
    Avis d’un non connaisseur lui meme debutant, donc pardonnez moi si mon annalyse est fausse.

  6. Marché instable pour tous. Des licenciements sont encore à prévoir dans notre industrie. Personne n’est désomais à l’abris. Un conseil, tu prends ce que tu trouves et attendant que l’économie redémarre et c’est à ce moment là que tu penseras à ta carrière. Think to eat first…JSF.

  7. Pense positif!! le cas est général pour tous toi moi et les autres qui t’écrives aussi, la banque d’affaires en général est une industrie et est connu pour être instable. Il ne faut pas trop cogiter le pourquoi mais bien au contraire se poser la vraie question de ce qui te motives vraiment. La motivation est une force positive puissante et peut être dans les deux choix de d’offres que tu as, tu sais peut etre déjà lequel te motives le plus et en quoi tu crois le plus.
    PS pour les affaires, ça m’intéresserait de savoir dans quel(s) domaine(s) cette private equity est spécialisée? et si elle investit dans les phases d’amorçage?
    Bonne chance

  8. Toujours amusant (et révélateur) de voir les différence de mentalités entre anglo-saxons et français… cet article est également (et à l’origine a été) publié dans la version anglaise de EFC.

    La grande majorité des anglo-saxons conseillent d’aller en private equity, pour son côté dynamique (bien qu’avec certains bémols), tandis que les français conseillent l’inverse parce, que c’est, je cite, “risqué de lancer une boîte par les temps qui courent”….

    Celui qui ne tente rien ne se trompe qu’une seule fois.

  9. Que dire de l’ouvrier ayant 20 d’anciennité chez Renault se faisant malement licencier par ses patrons en cette période…

  10. pauvre jacoo, a ton commentaire on sait que tu n as pas beaucoup voyagé, sors un peu de la france et tu sauras qu il y en a qui vont de l avant !
    la meilleure option est sans aucun doute le poste en private equity !
    si on est pas capable de prendre des risques a quoi bon !

  11. va bosser à la SNCF! vraiment ils me font rire ces banquiers d’affaires: ils veulent gagner des milliards tout en restant bien au chaud protégé. Désolé vieux, mais c’est soit l’un, soit l’autre.

  12. En fait ton dîleme c est dois je travailler ou trvailler !!! je te propose dde prendre une année sabatique tu y verras plus claire mais attention a l’ennui ca va te devorer

  13. Tu tu choisis de te lancer dans l’aventure aux Émirats Arabes Unis et que vous recherchez un stagiaire, faites appel à moi !
    Quel que soit ton choix bon courage… Tu n’as pas l’air de baisser les bras facilement alors ça devrait bien se passer.

  14. je viens d’être diplômée de ce domaine, j’avais fait un stage dans une société de gestion, recherche un travail dans le monde entier, si j’étais toi, je prendrais le premier job car il y aura plus de possibilités d’évoluer si tu es compétent et ambitieux.

  15. Ecoute, c’est en periode de crise qu’on apprend le plus!!! pense à ceux qui ne travaillent pas et qui aimeraient etre dans ta situation. Sinon la troisieme option est plus judicieuse! Bon courage!!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici