☰ Menu eFinancialCareers

Le point sur les news à la mi-journée : Les sociétés de gestion encore à l’affiche ; des banquiers dans la rue…

nouvelles opportunités

Vous êtes banquier à la recherche d’un emploi ? Vous devriez définitivement regarder le marché de l’emploi en dehors de la banque. Pas forcément de manière aussi radicale que l’a fait Luigi de Vecchi, ancien co-responsable de la division banque d’investissement de Credit Suisse en Europe, parti en congé sabbatique en mars, pour finalement ne pas revenir et choisir un poste dans une buisness school italienne.

(Financial News).

La gestion d’actifs, en revanche, peut apparaître comme une alternative plus tenable. Le secteur n’est certes pas exempt de problèmes (avalanche de réglementations, nouvelles exigences des clients, globalisation des marchés, concurrence exacerbée, baisse des encours, restructuration…).

Il n’empêche, les sociétés de gestion se substituent de plus en plus aux banques pour le financement de l’économie. Les nouvelles contraintes réglementaires qui pèsent sur le secteur bancaire créent de nouvelles opportunités pour les gestionnaires. La plupart des grands acteurs ont lancé cette année de nouveaux fonds de dette (immobilière, infrastructure …). Des banquiers experts en immobilier, infrastructure et crédit sont ainsi recrutés par La Française AM ou LBPAM et d’autres (Les Echos).

Plus largement, le nombre de sociétés de gestion connaît une croissance quasi ininterrompue depuis 2005 pour atteindre fin 2011 le chiffre record de 599 sociétés (avec 39 nouvelles sociétés en un an), rappelle l’AMF dans son rapport publié vendredi dernier. Pour moitié, il s’agit de structures entrepreneuriales, fait unique dans le monde. Surtout des emplois ont continué à être créés dans ce secteur en France quand les banques françaises annonçaient des plans sociaux. A fin 2011, les effectifs avaient augmenté de 3% en un an, soit 15.500 employés environ. Des sociétés de gestion étrangères choisissent également de s’implanter en France, à l’instar de Janus Capital début 2012.

Certaines banques décident parallèlement de se développer dans l’asset management, à l’instar de Goldman Sachs.

Pendant ce temps, les banquiers continuent de broyer du noir à chaque nouvelle annonce de suppressions d’emplois. Dernières en date ? Credit Suisse pourrait supprimer 100 postes en banque d’investissement à Londres (Romandie) et 150 licenciements économiques prévus chez KBL au Luxembourg (PaperJam).

Les banquiers français, eux, commencent à descendre dans la rue. Plusieurs centaines de salariés du Crédit immobilier de France (CIF) ont manifesté hier à Paris (Newsbanques).

Le 8 novembre, plus de 400 salariés de la caisse régionale du Crédit Agricole avaient occupé de force le siège de Lille pour obtenir une revalorisation de leur fixe (La Voix du Nord).

Les syndicats de la Société Générale ont, de leur côté, lancé la semaine dernière un appel à la grève pour le 8 janvier, craignant “des centaines de suppressions de postes” et critiquant la politique salariale du groupe bancaire (Le Figaro).

Une méthode qui n’est ni nouvelle, ni spécifique à la France. Déjà en 1918, les employés de banques de Zurich cessaient le travail pour réclamer des augmentations de salaire (Le Temps).

Et aussi :

Future loi bancaire : La France propose une définition restrictive du compte propre des banques (Agefi)

La réforme bancaire renforcera les pouvoirs de l’AMF (Agefi)

La surveillance bancaire va changer en profondeur par Philippe Mudry (BFM)

Le drame des licenciements au beau pays d’Absurdie de Jean-Marc Vittori (Les Echos)

Selon un économiste, les hommes ont subi 92% des pertes d’emplois salariés privés (La Tribune)

Mark Carney , un canadien à la tête de la Banque d’Angleterre (Newsbanques).

La méthode Mark Carney : refuser le job pour obtenir une hausse de salaire considérable (eFC.co.uk)

Les régulateurs rognent les ailes d’UBS (Agefi)

En 5 ans, le nombre de « business angels » a triplé en France pour atteindre le chiffre de 4.500, contre 6.000 en Grande-Bretagne (Les Echos)

Pourquoi on déteste les riches à Singapour (SingaporeScene)

L’art du mail post-entretien d’embauche (cadremploi)

“Les 100 mots de la gestion d’actifs”, le dernier Que Sais-Je ? (Le Revenu)

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici