☰ Menu eFinancialCareers

Le point sur les news à la mi-journée : Si, l’industrie des services financiers en Europe continue de recruter (quelques pistes)…

hope

Le contexte actuel ne laisse que peu de places aux bonnes nouvelles. Pourtant, l’actualité du marché de l’emploi de l’industrie financière ne se résume pas uniquement aux annonces de suppressions de postes et aux prévisions statistiques moroses (que ce soit de l’Apec ou du CEBR britannique).

Si beaucoup d’acteurs réduisent la voilure, d’autres engagent des développements. C’est le cas d’Ernst & Young qui prévoit au total 20.000 embauches l’an prochain dans la zone EMEIA (Europe, Middle East, India, Asia). En France, le cabinet prévoit de recruter 1.000 personnes en CDI (comme en 2012), parmi lesquelles des auditeurs financiers, des consultants, ou encore des avocats fiscalistes.

Toujours, dans le secteur du conseil, on apprend ce matin que le cabinet de conseil en stratégie Oliver Wyman renforce sa practice Services Financiers à Paris avec l’arrivée de deux associés Fady Khayatt, en charge de l’assurance et Greg Rung, responsable de la banque de détail et des services financiers spécialisés.

Surtout, ces derniers jours, les yeux se sont tournés vers un leader de la conservation de titre BNY Mellon, qui va lancer une nouvelle agence de courtage en Europe sur les produits actions et taux. Selon le Financial News, 12 personnes auraient déjà été embauchés à Londres

La banque d’affaires Evercore Partners , qui a vu ses revenus progresser significativement en Europe au cours des 9 premiers mois de l’année, assure continuer de recruter à Londres. Evercore, qui souhaite être rapidement comparé à Rothschild et Lazard, avait indiqué au printemps sa volonté de doubler son nombre d’associés et d’ouvrir un bureau à Paris et à Frankfort (FT). A surveiller donc.

De son côté, la banque d’affaires Leonardo & Co, objet de rumeur quant à l’arrivée de Nadine Veldung de DC Advisory Partners qui nous a été démentie, confirme bien cependant son intention de renforcer son activité distress.

Sur le feu également en France : l’Esma, l’autorité européenne de surveillance des marchés, installée à Paris devrait recruter activement ces prochains mois sur Paris. Actuellement sur son site, elle signale rechercher plusieurs « senior officers » (corporate reporting, post trading, secondary markets, investment management team leader…).

Enfin, même les banques françaises ne renoncent pas aux recrutements comme le prouve la nomination aujourd’hui du nouveau patron Yves Maillot, qui vient de Robeco Gestions, à la tête du pôle d’expertise actions européennes chez Natixis AM (Boursorama).

Dans un avenir proche, la création en France du Nouvel Etablissement de Crédit (NEC), issu de Dexia Credit Local, devrait également susciter de « gros besoins sur les fonctions support et IT », nous a confié un chasseur qui a souhaité gardé l’anonymat.

Pendant ce temps :

Psychologies Magazine a décrété ce jour « journée de la gentillesse, et lance un appel à plus de bienveillance en entreprise, signé par 300 entreprises (La Tribune)

Hollande, un « vrai gentil » (Le Figaro)

Les cinq messages que Hollande va faire passer lors de sa conférence de presse (FranceTVinfo)

Le “french bashing” exaspère Pierre Moscovici (La Tribune)

Sur un an, 63.800 postes ont disparu en France (Les Echos)

Stress et manque de perspectives dans leurs carrières incitent les cadres de la banque à accroître leur « écoute active » du marché (L’Agefi)

La gestion d’actifs doit évoluer vers une performance personnalisée (L’Agefi)

HSH Nordbank, une nouvelle « Landesbank » traverse de graves turbulences (Les Echos)

Un incident informatique provoque l’arrêt de négoce de près de 200 actions sur NYSE Euronext. Un bug qui vient s’ajouter à une longue série (Les Echos)

La société d’investissement américaine Leucadia National a conclu le rachat de la banque Jefferies pour un montant d’environ 3,6 milliards de dollars (Romandie)

McKinsey planche sur KBL, on redoute de nouvelles suppressions d’emplois (PaperJam)

La justice suisse perturbe le modèle économique des banques privées (L’Agefi)

Après la lecture de Cinquante nuances de Grey, une banquière de 41 ans à la rémunération annuelle de 400k livres sterling réclame le divorce pour manque de libido de la part de son mari (DailyMail)

Greg Smith ou l’inégalité des remunerations à Wall Street (BreakingViews)

Le CV est mort ! (RHdeNoe)

Cocktail, soirée pro… 10 règles pour bien réseauter (JDN)

commentaires (1)

Comments
  1. bonne revue de presse merci

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici