☰ Menu eFinancialCareers

Le point sur les news : Pourquoi les banquiers de BNPP CIB ne devraient pas trop se faire d’illusion sur leurs prochains bonus

Oui, les résultats de BNP Paribas sont sans contexte de bonne facture. La banque se félicite en particulier d’avoir bouclé son plan d’adaptation à la nouvelle réglementation à moindre coût et de surcroît avec trois mois d’avance sur le calendrier fixé il y a un an (Reuters).

« Ceci nous donne un fort avantage compétitif par rapport à la plupart des autres banques, a déclaré Frédéric Janbon, responsable du fixed income de la banque au Financial News. Nous avons bouclé le plan de réduction de notre bilan alors que certains de nos concurrents européens commencent seulement le leur. Nous sommes désormais en position de nous tourner vers notre croissance. »

Ainsi, dans une interview cet après-midi aux Echos, le directeur général Jean-Laurent Bonnafé a prévenu que le prochain plan stratégique comportera un « volet important de développement sur l’Asie et les Etats-Unis », sans exclure également des « axes de développement en Europe, dans la banque d’entreprises mais aussi dans la banque privée et la banque des particuliers ».

Cette auto-satisfecit ne doit pas cacher des résultats finalement assez moyens de ses activités CIB sur l’ensemble de l’année. Ces derniers fléchissent de 27 % sur les neuf premiers mois de l’année en comparaison avec la même période l’an passé. Surtout la BFI française qui, fut un temps, présentait le meilleur coefficient d’exploitation de l’industrie, se retrouve désormais derrière Bank of American, Barclays et JPMorgan, à 61,5 % (quasi 10 points de plus qu’il y a deux ans). En témoigne le graphique ci-dessous. Les professionnels de la BFI auraient donc tort d’avoir de trop fortes attentes quant à leur prochain bonus.

*** Hors DVA lorsque publiés.

Source : BNP Paribas

Et aussi dans l’actualité…

Les 10 bureaux les plus sympas de l’industrie financière (eFC)

Wall Street ouvre en recul après l’élection d’Obama (Les Echos)

ING supprime plus de 2 000 emplois (Le Monde)

Barclays poursuit sa quête de clientèle externe dans la gestion (Agefi)

Les agences de notation ont du souci à se faire (La Tribune)

La Chine peut-elle réformer son secteur financier ? L’exemple de Wenzhou (Agefi)

Dexia : accord en vue entre autorités belges et françaises (Le Monde)

Les hommes gagnent plus que les femmes et les femmes sont plus susceptibles d’être licenciées (The Times)

Démissions en cascade chez Renaissance capital (Bloomberg)

Comment la DGSE parvient à recruter des espions de très haut niveau (La Tribune)

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici