☰ Menu eFinancialCareers

Vous avez échoué à l’entretien ? Demandez des explications !

Tous les candidats, sans exception, font l’expérience désagréable de recevoir une réponse négative pour une embauche. Ce qui ne tue pas rend plus fort ! À condition de comprendre les raisons de son échec.

Si vous avez raté votre premier entretien

Les banques sont généralement peu enclines à fournir des explications aux candidats recalés. Quoi qu’il en soit, il faut tenter votre chance. Si quelqu’un nous téléphone et insiste pour avoir un retour, nous ne pouvons pas refuser , indique le responsable RH d’une banque. Nous avons des exemples de candidats qui nous font parvenir des e-mails après leur premier entretien et auxquels nous avons répondu , relève un autre. Rothschild estime que 10 à 20 % seulement des candidats demandent un feedback après le premier entretien.

Si vous avez échoué aux entretiens suivants

Plus surprenant, seulement la moitié demande des explications après le refus à un deuxième entretien , explique Derek Walker, responsable du recrutement jeunes diplômés chez Barclays Capital. À ce stade pourtant, les candidats se sont franchement investis. Le processus de recrutement est souvent composé d’un assessment, à savoir une journée entière dans un centre d’évaluation avec questionnaire de personnalité, tests de logique et mise en situation individuelle et collective, suivi de deux entretiens avec les RH et un entretien avec un opérationnel. Le plus souvent, le feedback sera donné au téléphone par le recruteur du département concerné, que vous l’ayez rencontré ou non au cours de votre entretien.

Suivre l’évolution de votre candidature

Certaines banques cherchent à rendre plus efficace ce processus. Ainsi, Calyon dispose sur son site Internet d’un outil baptisé Talent , qui permet aux jeunes diplômés de suivre l’évolution de leur candidature à tout moment : alertes, convocations, textes personnalisés, réponses immédiates… Nos managers sont généralement très impliqués dans le processus de recrutement et donnent un feedback sur les entretiens, ce qui permet au candidat de s’ajuster pour les entretiens suivants , explique Armelle Sciberras, responsable du recrutement chez Calyon.

Tirer des leçons de vos échecs

Écoutez bien le message que le recruteur veut faire passer et servez-vous-en pour vos prochains entretiens, car la plupart des employeurs utilisent les mêmes procédés , note Nathalie McDermid, graduate recruitment manager chez Ernst & Young. Vous pouvez être confronté à des vérités difficiles à entendre, mais il n’y a pas de raisons de passer outre. Parmi les causes d’échecs les plus fréquentes à un entretien figurent l’absence de préparation ou bien les problèmes comportementaux : les aspects relationnels sont primordiaux. Les candidats les plus performants en entretien sont ceux qui se sont très bien préparés et qui témoignent d’un comportement ouvert, dynamique, impliqué , fait remarquer Armelle Sciberras chez Calyon. Certains candidats n’ont pas fait de recherches et ne savent pas ce qui nous différencie des autres employeurs , précise Raphaelle Mathias, responsable recrutement interne et jeunes diplômés chez Rothschild.

Pouvez-vous postuler de nouveau ?

Officiellement, la réponse est oui. Il arrive que certaines personnes reviennent l’année suivante et que cela se passe bien. Certaines personnes peuvent changer radicalement sur ce laps de temps , avance Derek Walker chez Barclays Capital. Un candidat qui a été refusé sur un poste peut bien sûr postuler sur un autre. Afin de leur ouvrir d’autres portes, nous pouvons mettre leur CV à la disposition des autres RH de nos différentes lignes de métiers et leur proposer d’autres opportunités en interne , relève Armelle Sciberras.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici