☰ Menu eFinancialCareers

Ce qu’il faut faire dès l’université pour augmenter vos chances de décrocher un job en banque d’investissement

Promotie

Jusqu’à présent, la première année d’université était une phase de transition entre l’école et le monde du travail, offrant l’occasion de souffler un peu en plus d’étudier. Aujourd’hui, avec toujours plus de diplômés à la recherche d’opportunités d’emplois qui se raréfient, il est devenu primordial de commencer à envisager votre carrière dès la première année. Voici quelques étapes que vous devriez franchir en vue de prendre une longueur d’avance…

Recherche et réseautage

« Les étudiants devraient commencer le plus tôt possible à effectuer leurs recherches – lire, parler à des gens qui ont déjà passé le processus d’embauche, assister à des présentations d’entreprises et en apprendre davantage sur l’industrie », conseille Alana Milton, responsable du recrutement chez Rothschild.

Un rapide coup d’œil sur les sites Internet des banques vous en dira plus sur l’organisation de chacune d’entre elle ainsi que sur les compétences et les qualités qu’elles recherchent pour leurs recrutements de jeunes diplômés. Mettez à profit votre temps passé sur les bancs de l’université pour leur montrer que vous avez le profil requis. « Démontrer que vous êtes intéressé par la banque dès le début est vraiment important, explique Polly Metcalfe, conseiller d’orientation à l’Université d’Oxford. Les banques font état des aptitudes et des compétences qu’elles recherchent, alors bâtissez des expériences pour démontrer que vous les avez. Suivez ce qui se passe dans le secteur et ayez-en une compréhension plus détaillée ».

Découverte de l’entreprise

La plupart des banques d’investissement sélectionnent une poignée de étudiants de première année dans leurs semaines de ‘Spring Insight’. Ces dernières sont souvent présentées comme étant une opportunité de voir si le secteur vous correspond, mais en réalité, il s’agit d’une première étape dans votre recherche d’offre d’emploi à plein temps.

La semaine se déroule dans différentes divisions afin de vous donner une expérience pratique et vous permettre de comprendre ce que le travail implique et si vous êtes fait pour cela. En outre, si vous laissez une bonne impression, vous pourrez vous voir offrir une place pour un stage d’été sans faire de file d’attente.

Au cours du processus d’entretien, les banques veulent avoir la preuve que vous avez étudié l’industrie, même si elles ne s’attendent pas à avoir des experts en face d’elles. Afin d’être retenu, effectuez des recherches avant de commencer, lisez les journaux et les magazines financiers, soyez incollables sur l’actualité et le jargon et familiarisez-vous avec la banque pour laquelle vous postulez.

Si vous faites cela pendant la semaine de découverte, tâchez d’être discret sans quoi cela se retournera contre vous. Évitez de poser des questions basiques qui ne manqueront pas de frustrer vos collègues de banque d’investissement. « Soyez conscient des délais auxquels vous êtes confrontés, les deadlines sont serrées et souvent une étape mène vers une autre assez rapidement, aussi préparez-vous à passer des tests psychométriques, des entretiens et autres évaluations de groupe », ajoute Polly Metcalfe.

Activités parascolaires

Un autre avantage indéniable est d’adhérer au club finance de votre université : si vous le rejoignez et y jouez un rôle actif, organisez des événements et des activités, cela montrera non seulement votre intérêt pour les marchés financiers, mais également des compétences telles que l’initiative, l’engagement, le leadership et la gestion d’équipe. « Les banques nous sollicitent pour les Spring Insight, explique Conrad Griffin, président du Club Finance et Investissement de l’Université de Cambridge (Cufic). Ils ont besoin de faire le tri parmi des milliers de candidatures, et veulent des candidats qui se sont investis dès le début ».

Mieux vaut pratiquer des activités parascolaires à valeur ajoutée, que ce soit être capitaine d’une équipe sportive ou mener un projet philanthropique, éditer le journal de l’université ou collecter des fonds. Tous ces projets montrent que vous avez le sens de la communication et de la gestion, et – surtout – que vous pouvez jongler avec les exigences professionnelles tout en étudiant, rendant ainsi productif votre temps passé à l’université. N’oubliez pas que les banques regardent aussi bien le potentiel futur que les dernières réalisations académiques.

Vous pouvez toujours rattraper le temps

« Tout le monde ne sait pas ce qu’il veut faire dès la première année, note Alana Milton. Mais nous recherchons une certaine forme de travail salarié ou de travail humanitaire et une bonne éthique professionnelle. Nous essayons de trouver le package global : l’excellence académique est une condition préalable, mais nous voulons aussi une personne bien équilibrée ».

Contrairement à ce que beaucoup pensent, vous n’avez pas besoin d’étudier un sujet spécialisé : les banques sont intéressées par l’embauche de personnes qui possèdent un large éventail d’intérêts et d’expériences, pour autant qu’ils présentent un intérêt pour les marchés financiers, et ont accumulé des connaissances et de l’expérience.

Prenez exemple sur Conrad Griffin qui a choisi de se tenir informé en permanence et de rejoindre un club finance où il a été ensuite élu président. De son propre aveu, sa semaine ‘Spring Insight’ a été très amusante et une expérience formidable, et s’est concrétisée par une offre de stage. Avant même d’avoir obtenu son diplôme, il a eu une offre d’emploi chez Barclays Capital (désormais Barclays Investment Bank).

Il n’y a pas de route toute tracée pour faire carrière en banque d’investissement, mais en suivant ces étapes vous vous dirigerez au moins vers la bonne direction…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici