☰ Menu eFinancialCareers

L’AMF fait la promotion des analystes financiers indépendants

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui rend les conclusions de son groupe de travail relatives à l’analyse financière indépendante propose de créer un label.

Quelques années après les scandales financiers qui ont mis en cause l’objectivité des analystes financiers de grandes banques, l’analyse financière indépendante est en passe d’acquérir ses lettres de noblesse. Du moins en France, où le régulateur qui s’est naturellement mêlé de ce débat, veut réglementer la profession des analystes financiers indépendants. Cela ferait émerger une véritable alternative aux traditionnels bureaux d’analyse, buy-side et sell-side.

Pour rompre avec l’opacité souvent dénoncée du financement de l’analyse sell-side, le groupe de travail préconise l’autorisation réglementaire de la commission de courtage à facturation partagée, en prestation d’analyse d’une part et prestation d’exécution d’autre part. Sur la base de cette facturation analytique plus claire, l’investisseur pourrait ainsi décider que la partie analyse payée à la société de bourse soit en fait rétrocédée à un bureau d’analyste financier indépendant qu’il aurait librement désigné. Cette ré-allocation des moyens permettrait le financement de bureaux d’études de taille significative, indépendants et pérennes, et encourager l’émergence d’une nouvelle forme d’analyse financière fondamentale , revendique l’AMF.

Sources de revenus alternatives

Les bureaux indépendants n’ont pas tardé à monter au créneau pour profiter de cet effet d’annonce. Ce sont les futurs grands employeurs d’analystes financiers à un moment où la mode est au dégraissage chez les banques.

C’est le cas notamment de ID MidCaps, bureau d’analyse spécialisé sur les valeurs moyennes, lesquelles représentent 90 % des sociétés cotées à Paris, qui met en avant les particularités de son approche : La vente de l’information garantit la qualité et exclut tout conflit d’intérêt. Ce modèle permet également de sortir du cercle restreint du marché financier en s’adressant à des sociétés de Private Equity ou M&A qui travaillent essentiellement sur les valeurs moyennes .

Après avoir passé 6 ans à construire une équipe et un modèle économique, puis en assurer la rentabilité, ID Midcaps entend maintenant développer son offre et sa clientèle en Europe via des partenariats ou des implantations nouvelles.

Parmi les nombreuses recommandations de l’AMF qui seront publiquement débattues après l’été, deux sont en mesure d’assurer la pérennité et surtout le développement de ce type de structure.

Il faut retenir l’affirmation du principe d’égalité d’accès à l’information financière auprès des sociétés cotées pour tout analyste enregistré et couvrant les valeurs concernées, qu’il soit buy side , sell side ou indépendant. Egalement, la production d’une analyse financière indépendante en parallèle à celle des syndicats bancaires impliqués dans la distribution des titres, lors des introductions en bourse, ou pour toute société cotée, lors d’une émission significative de titres de capital ou donnant accès au capital.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici