☰ Menu eFinancialCareers

Les dirigeants de banque doivent-ils renoncer à leurs bonus ?

En contrepartie du soutien financier que l’État a apporté aux banques, Nicolas Sarkozy a proposé aux dirigeants des grandes banques de renoncer à leurs bonus pour l’exercice 2008. Une annonce aussitôt suivie des faits puisque le président et le directeur général de BNP Paribas, Michel Pébereau et Baudoin Prot, ont annoncé samedi leur décision de renoncer à leur rémunération variable pour 2008 (LeFigaro.fr).
Mais pour l’instant, la plupart des dirigeants résistent. C’est notamment le cas des directeurs généraux de la Société Générale et du Crédit Agricole (leJDD.fr). Georges Pauget, directeur général du Crédit Agricole et président de la FBF, considère que la fixation de sa rémunération dépend de son conseil d’administration et de son comité de rémunération.

Même si ce dernier dément toute polémique avec l’Élysée, le gouvernement ne semble pas vouloir en rester là, Christine Lagarde, la ministre de l’Économie, venant d’annoncer que les banques récalcitrantes devraient trouver un autre guichet (AFP).

commentaires (5)

Comments
  1. Certains veulent le beurre et l’argent du beurre. Pitoyable…

  2. En effet, certains ont profité du système et des bonus no limit de la finance, right now, it’s over baby! and this sounds better !
    ils devraient plutôt regarder la crise alimentaire dans les pays émergents et en développement, je pense que cela la ramènera à la réalité!!

  3. Il est clair que cela est immorale, mais bon on sait tres bien que les bonus passeront par une holding dans un endroit paradisiaque…

  4. Il faut quand même rappeler deux choses:

    1. L’Etat ne “donne” pas d’argent aux banques, il le prête, et pas à taux 0
    2. Les bénéfices des groupes bancaires français restent conséquents cette année, alors pourquoi leurs dirigeants seraient privé d’une rémunération que les patrons d’entreprises du CAC 40 d’autres secteurs qui font aussi des bénéfices vont eux percevoir?

    Les médias généralistes tapent parfois un peu facilement sur un seul secteur. Ex: Arcelor Mittal qui annonce de gros bénéfices mais n’a pas l’air de vouloir sauver Gandrange.

  5. Peut être …

    Parce que leur gestion du risque a entrainé d’autres secteurs et de manière générale, l’économie mondiale dans le chaos.

    Parce qu’il est moralement contestable que les banques veulent bien accepter l’argent du contribuable pour le redistribuer aux dirigeants.

    Parce qu’aussi (toujours d’un point de vue éthique) il est contestable que les banques fassent des économies en refusant de financer les entreprises et les français, ceux-la même qui contribuent au rehaussement de leur fonds propres. On rappellera au passage que cet argent était à la base destiné à maintenir le niveau de crédit aux français.

    Parce qu’il est logique d’être récompensé quand on a accompli un bon travail et que le contraire l’est aussi.

    Je pourrais continuer longtemps. Mais je dis ça … je dis rien.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici