☰ Menu eFinancialCareers

Les raisons pour lesquelles vous devriez travailler pour une banque russe

Trois traders viennent de quitter Citigroup pour Renaissance Capital à Moscou. Voici pourquoi vous pourriez, après tout, faire de même :

1) Les banques russes recrutent …

La maison de courtage Otkritie, dirigée par Roman Lokhov, un ancien de GL Trade, cherche à embaucher 90 personnescette année dans un vaste plan d’expansion à l’international.

Oktritie n’est pas la seule institution financière russe à avoir des vues expansionnistes. VTB Capital aspire à tripler ses effectifs en Asie sur les trois prochaines années, avec l’ouverture d’un bureau à Hong Kong, le recrutement de banquiers d’investissement en Chine, au Vietnam et en Inde, soit au total 250 embauches.

Renaissance Capital a également planifié 250 embauches cette année.
Parmi les banques non-russes qui s’intéressent de près au marché russe, on compte Barclays Capital, qui recrute beaucoup en ce moment en Russie, et aussi Société Générale, qui contrôle Rosbank. Outre sa forte présence sur la banque de détail et son développement dans le private banking, SG vise désormais le top 3 des BFI dans les pays de l’Est et en Russie.

2) … y compris des non-Russes

Pas besoin d’être russe, de parler russe ou aimer le bortsch pour travailler dans une banque russe. Les récentes recrues de RenCap – Christopher Carter, Nick Andrews, et Gary Lennon – ne sont clairement pas russes.

Les banques russes sont très contentes d’employer des étrangers. Et le russe n’est pas un pré-requis à l’embauche , confirme Olga Selivanova du cabinet de recrutement Morgan Hunt, à Londres.

3) Elles sont encore capables de payer des bonus cash

Ce point peut être, au final, celui qui vous convaincra de l’intérêt à porter aux banques russes. A ce jour, les banques russes à Londres par exemple ne sont pas soumises aux règles de la FSA concernant les bonus. Ceci pourrait changer avec l’application de la nouvelle réglementation européenne en la matière. Toutefois, les banques russes ont toutes les chances d’être en dehors du radar des autorités de surveillance nationales et européennes.

Dans les banques russes, la plupart du bonus est versé en espèce. La partie différée, quand elle existe, se situe autour de 10-20% du total , explique Tyras Ryybak, fondateur du site Internet EmergingMarkets.me.

4) Elles sont entrepreneuriales et agressives !

Selon des chasseurs recrutant pour des établissements russes (qui, par conséquent, ne sont pas complètement impartiaux), les banques russes sont l’endroit où il faut être si l’on vise un environnement de travail dynamique.

Ainsi, selon Mike Goggin du cabinet Brookleigh Services, les banques russes sont entrepreneuriales, vives, et fortes sur les marchés émergents en expansion. Elles ont des plans de développement agressifs, et ne sont pas enlisés dans les problèmes que rencontrent certaines de ses rivales .

Cette stratégie agressive peut quelque fois tourner court. Rappelons qu’en 2008 et début 2009, Renaissance Capital a supprimé 50% des emplois sur Londres, après s’être développée trop rapidement.

commentaires (1)

Comments
  1. Les banques russes sont devenues ultra-compétitive. VTB, RenCap payent plus que les grandes banques américaines pour les banquiers clés. Un ami niveau VP est parti avec un garantie de €0.7m, 100% cash. C’est l’endroit où aller si on a la chance d’être débauché…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici