☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : « Les banques d’investissement accordent une grande importance aux activités parascolaires qui sortent de l’ordinaire. Tirez-en parti »

Sky diving

Sérieusement, quel est le rapport entre le fait d’avoir participé à une course nautique dans une grande école, fait une conférence sur les frasques de Bill Clinton ou bien édité le journal de la fac, et ma capacité à être un trader consciencieux et qualifié ou bien un astucieux apporteur d’affaires ?

Lorsque je postulais pour des jobs de jeunes diplômés, je me rappelle m’être senti frustré et en colère lorsque l’on me demandait d’énumérer tout ce qui pouvait être considéré comme « parascolaire ». Personnellement, je n’ai jamais adhéré à l’idée selon laquelle les activités parascolaires permettaient de déterminer la valeur d’un candidat pour un emploi bancaire, mais comme tout le monde, j’ai joué le jeu.

Aujourd’hui, cependant, je me retrouve de l’autre côté de la barrière. Je consacre une partie de mon temps à rechercher tout ce qui permet à une personne de sortir du lot parmi les nombreuses candidatures que je reçois. Ce que quelqu’un fait en dehors de ses études illustre notamment ses compétences annexes, le sens de l’initiative et du business. Par exemple, la création d’un organisme caritatif exige de comprendre les bases de la finance et de préparer un budget.

Cependant, il y a une autre raison qui explique que les banquiers aiment embaucher des gens ayant fait des choses intéressantes en dehors de leurs études. C’est tout simplement que la banque est ennuyeuse et que les juniors qui ont des loisirs originaux rendent le quotidien plus palpitant. Lorsque les salles de marchés sont calmes ou qu’il y a une accalmie dans l’activité M&A, vous serez alors heureux d’avoir choisi comme collègues de travail des gens originaux plutôt que des automates. 

Reste à savoir comment vous devez mettre en avant vos activités parascolaires. Personnellement, j’ai conservé un document Word détaillant en des termes élogieux toutes mes petites réalisations en dehors de mes études. J’y ai ajouté des statistiques pour chacune d’entre elles afin de leur donner plus de crédibilité. Chaque chiffre est un nombre auquel on ne s’attend pas, au moins à une décimale près, parce que « l’augmentation de 51,7 % des lecteurs » sonnait plus réaliste que « l’augmentation de 50 % des lecteurs ».

J’ai copié-collé avec soin ce document qui s’adapte à toutes les candidatures, et je suis persuadé que la plupart de mes amis qui ont effectivement obtenu un emploi dans le secteur bancaire ont fait exactement la même chose…

L’auteur a exercé un certain nombre de fonctions en banque d’investissement.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici