☰ Menu eFinancialCareers

Rentrée 2012 : les tendances du recrutement en finance vues par Robert Half

Cette semaine, c’est au tour du cabinet de recrutement Robert Half de rendre publiques ses études de rémunérations 2012-2013. Après avoir révélé les jobs en or de l’année 2012, Robert Half fait donc le point sur les principales tendances du marché de l’emploi en finance. Crise économique et financière, nouvelles exigences réglementaires, mise aux normes des règles comptables, modification des habitudes des clients : en termes de recrutements, 2012 – dans la lignée de 2011 – est une année de transition active.

Asset Management / Private Banking

Fortement touchées par la baisse de rentabilité (due à la baisse du montant des encours et marchés actions), ces activités se réorganisent progressivement. « Dans le prolongement de 2011, 2012 restera un marché de remplacement. Quelques créations de postes sur des profils extrêmement spécialisés – gérants sur une classe d’actifs très pointue, par exemple – devraient ponctuellement apparaître », explique Thierry Mageux, Business Development Director de Robert Half Financial Services.

Assurance

Les acteurs de l’assurance doivent absorber les regroupements, souvent revoir leur stratégie, faire des choix dans leur gamme de produits, et bien évidemment s’adapter aux exigences réglementaires quelle que soit leur taille. Parmi les fonctions qui recrutent : gestionnaires actif-passif, commerciaux, souscripteurs, fonctions suppport (comptabilité technique), contrôle de gestion. Mais le job en or de l’assurance reste l’actuaire, et ce quelle que soit la conjoncture et la taille de la structure. « Mutuelles, caisses de retraites, réassureurs : 90% des sociétés d’assurances sont en recherche d’actuaires », nous confie Thierry Mageux.

Banque commerciale

2012 est une année de recrutement, surtout pour les candidats expérimentés à même de (re)conquérir des parts de marchés immédiatement et donc d’avoir un retour sur investissement quasi-immédiat. Compte tenu des exigences réglementaires, le recrutement de fonctions support continue d’être soutenu principalement au sein des directions financières et des risques et en gestion de bilan afin d’optimiser gestion financière et risques. « C’est dans ces directions que nous constatons le plus de créations de postes dans un marché essentiellement tourné vers le remplacement », soulignent les auteurs de l’étude.

Banque de Financement et d’Investissement

La BFI revoie entièrement son organisation et son business-model, opère des choix en terme d’activités et de spécialisation souvent selon des critères de rentabilité et de consommation de fonds propres. « Les quelques recrutements effectués concernent principalement des remplacements sur des compétences très spécifiques et rares, peu ou pas présentes au sein de ces structures. Cette tendance devrait perdurer en 2012 même si quelques projets devraient éventuellement permettre de nouveaux recrutements dans le courant du deuxième semestre 2012 », relève Thierry Mageux.

Comptabilité – Finance d’entreprise

L’embellie des recrutements observée en 2011 se poursuit en 2012, même si la raison principale invoquée par les entreprises pour justifier leurs recrutements reste le remplacement des départs et non pas la création de postes. « Dans les métiers du contrôle de gestion et de la comptabilité, l’offre est particulièrement soutenue. Les directeurs financiers ou responsables administratifs et financiers de PME et filiales de groupe ont vu également le nombre d’opportunités qui leur étaient offertes se renforcer en 2012. Pour autant, les entreprises restent très sélectives sur les candidatures », indiquent les auteurs de l’étude.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici