☰ Menu eFinancialCareers

Le CSFB ajuste ses effectifs en France

Le Crédit Suisse First Boston (CSFB) a revu à la baisse ses engagements concernant l’activité de sa banque d’investissement à Paris, suite à sa décision de ne pas remplacer plusieurs banquiers expérimentés dans une vague de départ concernant notamment trois seniors de haut niveau.

Le bureau de Paris vient en effet de perdre Jean-Marc Forneri ce mois, qui était à la tête de la banque d’investissement et vice-président du CSFB Europe.

En avril, Gilles de Dumast, co-responsable de la banque d’investissement et membre exécutif du conseil d’administration pour la division banque d’investissement du CSFB, avait démissionné pour rejoindre la Deutsche Bank comme directeur de l’activité Corporate Finance, basé à Londres.

Ces départs ont suivi celui de Philippe Robert, directeur général du bureau parisien du CSFB, en septembre dernier, qui a été nommé par la suite directeur général de Permira France.

Bien que de Dumast, Forneri et Robert aient apporté la plupart des mandats ces dernières années, la banque a décidé de promouvoir François Kayat et Valérie Landon – deux employés du bureau parisien – en tant que co-directeurs de la banque d’investissement, plutôt que de recruter des seniors supplémentaires en externe.

A Londres, un porte-parole a confirmé que les effectifs avaient été ajustés à Paris et qu’il n’y avait pas de plans de recrutement pour l’instant.

En revanche, un banquier senior à Paris a déclaré que l’activité de la banque d’affaire du CSFB était dangereusement sous staffée et que l’équipe en place, bien que compétente opérationnellement, n’avait pas prouvé sa capacité à générer des deals.

‘On dirait qu’actuellement, Paris n’est pas la principale préoccupation du CSFB concernant les activités de sa banque d’investissement’ confie ce banquier.

‘Je ne vois pas comment, avec les effectifs actuels, ils peuvent gagner de nouveaux deals face à la concurrence des autres banques d’investissement à Paris’ souligne-t-il.

François Kayat le mois dernier a gagné le mandat pour conseiller Areva concernant la vente potentielle par le gouvernement français de ses participations majoritaires dans le groupe d’énergie nucléaire.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici