☰ Menu eFinancialCareers

Trop tôt pour parler de nouvelles réductions d’effectifs chez SocGen

no short cuts

no short cuts

La banque affiche un bénéfice en forte chute au deuxième trimestre 2012, en recul de 42% par rapport au deuxième trimestre 2011. Les activités de la Banque de Financement et d’Investissement ont vu leurs revenus se contracter de – 28%, notamment sous l’effet des coûts de cession de crédits, qui pèsent sur les revenus de l’activité de Financement et Conseil (avec des revenus en chute de 42,6%) et d’un trimestre peu porteur sur les marchés.

Ainsi, les Activités de Marché enregistrent des revenus en baisse de 20%, les activités Actions des revenus en baisse de – 23,9%. Seules les activités Taux, Changes et Matières premières limitent la casse avec des revenus en baisse de – 5,8%, grâce aux produits structurés et aux activités de taux et de crédit qui ont bien résisté au cours du trimestre.

Dans la BFI, les frais de gestion sont en baisse significative de 15% par rapport au deuxième trimestre 2011, bénéficiant des premiers effets des plans de restructuration et de réduction des coûts engagés fin 2011, et notamment du plan de sauvegarde de l’emploi de SG CIB qui s’est achevé ce trimestre en France avec une suppression de 880 postes de travail. La banque note que le plein effet de ces mesures ne sera sensible qu’à partir des prochains mois.

La chasse aux coûts se poursuit chez SG CIB

En attendant, les efforts de réduction des frais de gestion se poursuivent. La banque met en avant la poursuite de son programme de transformation. « Les progrès en matière de contrôle des coûts et de réduction du bilan, en particulier dans la Banque de Financement et d’Investissement, sont notables et vont se poursuivre », a déclaré son PDG Frédéric Oudéa dans un communiqué.

« Nous en sommes à près de 60% de notre programme de réduction de bilan dans la BFI, donc nous allons continuer à réduire le bilan (mais) à un rythme moins soutenu. Cela aura encore un impact », a déclaré pour sa part Séverin Cabannes, directeur général délégué de la SocGen, lors d’une interview à Reuters Insider. Interrogé sur de nouvelles mesures de réduction des effectifs, il a estimé qu’il était encore « trop tôt pour en parler », soulignant également qu’il était difficile à ce stade de faire des prévisions de résultats pour le reste de l’année.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici