☰ Menu eFinancialCareers

Une journée avec Lucy Kilroy, vendeuse actions

05h00 Mon réveil sonne juste avant 5h pour être debout à 5h. Je dois être au bureau à 6h, c’est à 45 minutes de chez moi. Généralement, à peine sortie du lit, je m’habille et je me précipite vers le métro direction Canary Wharf.
06h00 À peine arrivée, je démarre. Le début de journée est généralement le moment le plus chargé. J’ai jusqu’à 6h40 pour faire ce qu’on appelle un ‘market wrap’ qui est une synthèse des événements de la nuit sur les marchés US et asiatiques, une revue de presse et un récapitulatif des temps forts de la journée à venir en Europe.
Je lis les emails de notre équipe de New York et je regarde les principales informations parues sur Bloomberg et Reuters ainsi que les annonces des entreprises et les variations des taux de change, des taux monétaires et des indices. Les sociétés britanniques et européennes annoncent généralement leurs résultats trimestriels à cette heure là. Ce qui fait que je peux être très occupée.
06h45 Dès que je l’ai fini, j’envoie mon document à la salle des marchés. L’équipe commerciale appelle nos clients, les gérants de fonds, et leur fait un panorama des marchés de sorte qu’ils soient bien informés pour commencer leur journée de travail.
A 6h45 les traders ont leur réunion quotidienne que j’écoute au haut parleur. Ils parlent des évolutions de la veille sur différents secteurs et de leurs anticipations pour la journée. Ces points de vue à court terme sont toujours intéressants.
On a ensuite notre réunion quotidienne de recherche qui commence à 7h et dure une heure. Les analystes de Morgan Stanley présentent leur sélection de valeur aux sales. Ils nous font part de leurs prévisions à long terme qu’ils déclinent en stratégies sectorielles et sélections de valeurs britanniques et européennes dont ils nous tiennent informés.
08h00 La réunion de recherche termine à 8h. Habituellement, je descends chercher un petit déjeuner que je mange à mon bureau avant l’ouverture des marchés. Il est encore tôt et on se ne s’en rend même pas compte, le début de la journée étant très dense.
De 8h à l’heure du déjeuner, les commerciaux téléphonent aux clients en leur donnant des idées d’investissement et des informations de marché. Quand des nouvelles tombent dans la matinée, je fais la liaison avec les analystes pour dénicher de nouvelles informations, détailler les résultats des sociétés ou alors je demande aux sales spécialisés leurs commentaires sur ce qui pourrait arriver à certaines valeurs.
12h00 Sur les coups de midi, j’ai plutôt faim. Je descends chercher quelque chose au restaurant d’entreprise ou dans un des cafés alentours; et je reviens à mon bureau. Il m’arrive d’emmener des clients voir des directeurs financiers et des directeurs généraux de sociétés cotées. Ils passent en revue leurs stratégies et les clients décident ou non d’acheter des actions. On a généralement une réunion interne autour du déjeuner avec les analystes avec qui on discute des principaux thèmes d’investissement.
13h00 Le rythme est généralement moins effréné l’après midi. C’est l’occasion pour les commerciaux de rencontrer les clients et d’avoir des discussions plus approfondies avec eux. Je passe mon après midi à m’occuper des demandes spécifiques de certains clients, à envoyer des emails traitant d’idées, de conférences et de réunions à venir.
16h30 Après la fermeture des marchés, on a souvent la visite d’une entreprise qui nous fait une présentation. C’est généralement le DG ou le DAF qui se déplace pour parler de son activité. C’est toujours très excitant d’être assis à coté de grands patrons qui vous parlent de la façon dont ils gèrent leur entreprise et vous donnent leur perception des évolutions de leur secteur.
17h00 Je consacre généralement la fin de la journée à des activités hebdomadaires. Comme pour le ‘daily wrap’, je fais une compilation des principales tendances de la semaine. Je m’occupe aussi d’une autre publication qui présente les évènements de la semaine à venir, leurs possibles impacts sur les marchés et la façon dont les clients pourraient en profiter. Il faut passer au crible beaucoup d’informations ; j’essaie d’être transversale et d’identifier les informations qui ont le plus d’intérêt et de valeur ajoutée pour les clients.
18h30 Je finis généralement entre 18 et 19h. La journée est longue mais très rythmée et toujours pleine de surprises ; ce qui fait qu’on ne voit pas le temps passer. Je vais parfois à la gym ou je retrouve des amis après le travail. Je commence toujours la semaine avec l’intention de me coucher de tôt pour récupérer mais je n’y arrive jamais !

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici