☰ Menu eFinancialCareers

Une journée avec Christian Seyboth, stagiaire pour la Deutsche Bank à Francfort

06h30 Mon réveil s’éteint et je me réveille un peu groggy. Quand on travaille pour l’activité trading, 6h30, ou même plus tôt, c’est l’heure normale pour se lever le matin. Les traders doivent être au bureau à l’ouverture des marchés.

07h10 Heureusement, j’habite juste à côté du bureau de la Deutsche Bank à Francfort. C’est seulement à un arrêt de métro et à huit minutes de porte à porte, ce qui fait que je ne suis pas trop pressé pour partir.

07h30 J’arrive au bureau. En ce moment, je travaille pour la division trading sur les produits dérivés OTC. A la Deutsche Bank, les stagiaires passent 6 à 8 semaines en rotation à découvrir les différents départements ou groupes de produits dans la division qu’ils ont choisie.

Avant d’être à la division des produits dérivés OTC, je travaillais au département ventes, et j’aidais à vendre toutes sortes d’obligations à revenus fixes, de produits dérivés, d’obligations à long terme, etc. aux compagnies d’assurance et aux autres clients institutionnels.

Grâce à ce système de rotations, je commence à bien comprendre le fonctionnement de l’entreprise. A la fin des rotations, j’aurai découvert l’intégralité d’un cycle de vie d’un produit, du stade consultatif, où le client discute de ses besoins, en passant par l’émission d’obligations et les différents procédés pour vendre et négocier ces nouvelles obligations jusqu’à ce que l’obligation arrive à maturité.

Pour les produits dérivés OTC, une grande partie de l’activité concerne les produits structurés. Cette division comprend les simples swaps, les options et tous les produits non-standards. Je suis là pour en apprendre le plus possible au sujet du trading et de la structuration.

La journée démarre par une réunion matinale. Au départ, quand on rejoint cette industrie, le flux d’informations peut poser problème. En général, on n’a peu de temps pour apprendre ce qui s’est passé pendant la nuit, la principale information du jour, et tout événement susceptible d’affecter le marché.

08h00 Les traders sont occupés à négocier un swap de taux d’intérêt. En tant que stagiaire, je ne suis pas autorisé à négocier moi-même, c’est pourquoi j’essaie d’apprendre ce qu’ils font et de les aider quand je le peux.

09h30 Il y a une accalmie, mon boss me confie un nouveau challenge: il me demande de trouver un prix précis de swap sans l’aide d’outils d’application spécifiques. C’est une tâche difficile qui peut prendre plusieurs jours.

Les produits sont en général structurés par le propre logiciel informatique de la Deutsche Bank, mais en analysant le problème moi-même, je devrais arriver à une compréhension plus approfondie du produit.

10h45 Je n’ai pas beaucoup de temps pour réfléchir à mon problème concernant le modèle de fixation du prix d’un swap : le bureau du trading s’agite soudain et tout commence à arriver en même temps.

Comme je suis le seul stagiaire, on me demande souvent de trouver des données pour mes collègues. L’un des traders recherche des informations sur une entreprise allemande; j’appelle alors le service recherche pour savoir si cette société a récemment fait des déclarations et quelles sont leurs prévisions pour le futur.

13h00 Je travaille toujours beaucoup pour les gens du bureau, il n’y a pas de temps pour une longue pause déjeuner. Je fais un saut dehors pour acheter un sandwich et je suis de retour en un quart d’heure.

14h30 Je m’accorde une demi-heure pour lire quelques passages de livres techniques posés sur le bureau et pour me familiariser un peu plus avec la fixation des swaps. J’ai étudié la finance pendant mes études et j’ai beaucoup appris sur les produits dérivés lors d’une formation organisée par la Deutsche Bank à Londres en automne.

15h00 Je quitte le bureau pour assister à la présentation d’une nouvelle obligation lancée par la division DCM (Debt Capital Markets). Les traders en produits dérivés passent en général la plus grande partie de leur temps au bureau, mais en tant que stagiaire, je profite des présentations pour approfondir mes connaissances. J’assiste habituellement à une présentation tous les deux jours, si j’ai le temps.

18h30 Je pars rarement avant 18h00. Quand on travaille pour l’activité trading, les horaires sont assez réguliers. On est au bureau à l’ouverture des marchés, jusqu’à la clôture de 18h00. Si on travaille pour le service ventes, les choses sont un peu différentes : il faut souvent rencontrer les clients après le travail, ou assister à des présentations et réunions le week-end. Parfois, on doit aussi voyager beaucoup.

Je préférerais travailler en tant que vendeur, car j’aime le contact avec les clients. Si j’y parviens, mon séjour au bureau des OTC sera très utile. Je maîtriserai vraiment les produits que je vends.

19h00 Après le travail, je vais à la salle de gym, et je sors parfois prendre un verre. J’essaie de faire quelque chose d’excitant plusieurs fois dans la semaine. Le jeudi, je passe en général une bonne soirée, car je retrouve mes amis au pub du coin, et je sais que le week-end arrive.
Le vendredi, je travaille aussi beaucoup, même si je n’ai pas beaucoup dormi.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici