☰ Menu eFinancialCareers

La Côte d’Azur reste la destination préférée des financiers

Saint-Tropez (photo : Wikipédia)

Saint-Tropez (photo : Wikipédia)

Pour réseauter cet été, mieux vaut aller sur les plages de la côte sud.

La météo médiocre de ce début d’été ne risque pas de faire changer leurs plans. Comme l’an passé, les cadres de la finance mettront en majorité le cap au sud. D’après une enquête réalisée en juin 2012 par le site d’informations CFO.fr, 70% de directeurs financiers envisagent de passer leurs vacances en France et les trois-quarts d’entre eux poseront leurs valises près des plages méditerranéennes. Une proportion sans doute valable pour l’ensemble des managers des établissements financiers français. Non seulement la Côte d’Azur offre la garantie du soleil mais aussi des infrastructures hôtelières ou des lieux de villégiature haut de gamme que cette population a les moyens de s’offrir. Saint-Raphaël, Saint –Tropez, Cannes, Antibes mais aussi l’arrière-pays niçois jusqu’à Monaco et Menton resteront très prisés. Plus au sud, la Corse devient une destination de plus en plus appréciée, notamment par les familles recherchant avant tout calme et détente.

L’ambiance internationale qui règne dans les stations balnéaires varoises ou des Alpes-Maritimes n’est pas non plus pour déplaire à d’autres décideurs plus mondains. Anglais, Allemands et Russes… la Jet Set financière a l’habitude de prendre ses quartiers d’été sur la Côte d’Azur. En 2012, la clientèle américaine semble revenir en force dans cette région. Sur les quatre premiers mois de l’année, les nuitées émanant de cette nationalité ont progressé de 22%. La baisse de l’euro y est sans doute pour quelque chose.

Une chose est sûre, il faudra partir en août si l’on veut croiser ces managers bronzés et peut-être profiter de leur réseau pour saisir une opportunité de job. Généralement, ils prennent 15 jours ou trois semaines entre le 1er et le 25 août, une période où l’activité tourne au ralenti dans la finance. Cela dit, rares sont les cadres sup qui déconnectent complètement pendant leur break estival. Bronzés, peut-être, mais pas toujours détendus. L’anecdote d’Alexandre Tamagnaud, directeur associé du cabinet de recrutement Fed Finance, est significative. « En vacances en Corse, je me souviens de ce financier qui passait beaucoup de temps à communiquer sur son BlackBerry. C’était début août 2011, les bourses européennes étaient en train de s’effondrer ! »

commentaires (1)

Comments
  1. Pourquoi, travaillant dans la finance depuis 10 ans sur des postes respectables, j’ai l’impression de ne pas faire partie du même monde financier… 2 poids 2 mesures, la jet set financière, n’importe quoi

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici