☰ Menu eFinancialCareers

Seront en vogue en 2011…

2010 ne fut finalement pas l’année de reprise que tout le monde attendait. Les espoirs se reportent sur l’an 2011. Pour certains chanceux, l’horizon semble particulièrement bien dégagé…

Les fonctions de compliance

La crise et la période de renforcement réglementaire qui s’en suit continuent de faire le bonheur des responsables de la compliance et de l’audit interne. Tous les métiers à forte composante “risques” (compliance / audit / contrôle interne) resteront la priorité du secteur bancaire et de l’assurance en raison principalement des nouvelles contraintes liées à Bâle III et Solvency II. Les profils dotés de 3 à 5 ans d’expérience constitueront probablement encore la majorité des offres , anticipe Bruno Fadda, associate director du cabinet Robert Half. Dans le secteur de la gestion d’actifs, la problématique sera similaire. Les embauches des experts de la conformité et des métiers liés à la réglementation vont continuer à se renforcer dans les sociétés de gestion. Parallèlement à la refonte des équipes commerciales (recentrage ou développements sur certains segments de clientèle), nous anticipons un ajustement des fonctions supports en lien avec les régulateurs afin de pouvoir transposer les nouvelles directives (AIFM, UCITS V, Solvency…) , commente Sophie de Bièvre, chasseuse au sein du cabinet Vendôme Associés.

Maîtrise d’ouvrage (IT Finance)

2010 a été marquée par le retour des offres sur le marché de l’IT finance, mais surtout sur les postes de développement. Nous anticipons une hausse des missions, notamment dans la maîtrise d’ouvrage, ce qui est plus nouveau. Les projets redémarrent et les clients reprennent contact avec nous depuis septembre sur ce type de missions qui avaient été largement gelées depuis le début de la crise , témoigne Benoit-Joseph Menéz, responsable d’équipe recrutement sur les postes informatiques au sein du cabinet spécialisé Huxley & Associates, qui cherche d’ailleurs à se renforcer pour faire face à la demande croissante à la fois des éditeurs, des banques et surtout des SSII. En 2011, nous allons probablement à nouveau basculer vers un schéma qui prévalait juste avant la crise, à savoir plus d’offres que de candidats. À titre d’exemple, TRSB organisait une soirée de recrutement le 9 décembre dernier, un type d’évènement rare pour ne pas dire inexistant ces deux dernières années. La SSII table sur 200 embauches en 2011, notamment dans les secteurs banque / assurance / finance.

Les banques canadiennes

Les six principales banques canadiennes ont posté des profits de 20 milliards de dollars canadiens (19,5 G USD) sur l’exercice 2010, en hausse de 50% sur un an (Les affaires.com). L’ensemble des banques canadiennes ont enregistré de solides performances grâce à leur banque de gros, s’est félicitée Barbara Stymiest de Royal Bank of Canada dans une interview donnée début décembre 2010 à Bloomberg. Sur les trois, quatre années, nous avons pour ainsi dire échappé à la crise. Le département capital markets de RBC justement a été particulièrement actif sur le marché de l’emploi l’an passé avec environ 600 embauches réalisées dans le monde. Le mouvement ne s’arrêterait pas là. Les banques canadiennes sont en train d’essayer de s’implanter en France avec l’arrivée notamment de Bank Nova Scotia et RBC à Paris. Ils vont chercher à recruter dans le fixed income tout d’abord, les premières embauches ont d’ailleurs commencé , assure un chasseur parisien qui a requis l’anonymat.

LBO

L’été 2010 a été marqué par la reprise des opérations à effet de levier (LBO). Lion Capital a, par exemple, mis la main sur Picard Surgelés pour 1,5 milliard soit le plus gros LBO français et l’unique au-dessus de 1 milliard depuis septembre 2008 ! Début décembre, on apprenait qu’Apax Partners se préparait à réaliser un méga LBO de 6,4 milliards d’euros. Cette même semaine, un chasseur parisien nous indiquait qu’on lui avait confié deux mandats pour des spécialistes des financements d’acquisition en un mois ! après plusieurs années de vaches maigres. Goldman Sachs est confiant quant à la poursuite de la reprise des opérations LBO en 2011. Le cycle M&A devrait se poursuivre avec une réouverture au private equity, à l’achat mais aussi et surtout à la vente , ont expliqué Vincent Catherine et Céline Méchain, executive et managing directors de Goldman Sachs, cités dans l’Agefi.

NATIXIS

Dans une interview accordée fin 2010, Alain Delouis, DRH et membre du comité exécutif de Natixis, avait souligné l’importance de faire venir du “sang neuf” . Nous sommes à nouveau en phase de conquête sur le plan du recrutement, avec désormais un accroissement net de nos effectifs , avait-il insisté. Les financements de projets, les marchés actions mais aussi et surtout le fixed income sont des terrains de développement privilégiés. Fin décembre, ces ambitions se sont concrétisées avec l’annonce du regroupement de l’obligataire, la syndication de prêts et la titrisation sur une plate-forme dont l’effectif est appelé à croître de 25 % en deux ans (Agefi).

Les régulateurs

La poussée réglementaire ne présente pas que des inconvénients, elle crée aussi de nouvelles opportunités de carrières. Un conseil européen du risque systémique (CERS) est créé début 2011 ainsi que trois autorités supranationales supervisant la banque, l’assurance et les marchés. La plus importante de ces trois agences, l’ESMA, sera basée à Paris et recrutera une trentaine de personnes en 2011. Une quinzaine d’embauches sont prévues chaque année jusqu’en 2015. D’autres institutions comme l’AMF ou encore la nouvelle Agence du contrôle prudentiel (ACP) seront appelées à se renforcer avec l’élargissement de leurs missions.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici