☰ Menu eFinancialCareers

Quelques enseignements globalement OPTIMISTES tirés de l’enquête bonus eFinancialCareers

La théorie voudrait que les prochains bonus pour 2010 connaissent un fléchissement, pour les raisons que l’on a récemment exposées (résultats 2010 décevants et revenus en baisse, renforcement de l’exigence en capital des banques, hausse des fixes…).

Dans la pratique, c’est une autre histoire. C’est du moins ce que les 5,671 professionnels de la finance mondiale interrogés par nos soins sont tentés de croire, y compris les 537 répondants basés à Londres auxquels nous nous intéressons ici plus particulièrement.

En attendant le lancement imminent de l’enquête française, voici les attentes de vos confères basés à Londres donc, mais aussi à New York et sur les places asiatiques.


1) La plupart des professionnels de la finance aux Royaume-Uni s’attendent à un bonus 2010 plus élevé que celui de l’an passé

57% des professionnels de la City anticipent un bonus 2010 en hausse par rapport à 2009. Près d’un répondant sur cinq (17%) pense que son prochain bonus connaîtra une hausse de plus de 50%.


2) Aux Etats-Unis, on est étonnement plus mesuré

Seulement 50% des professionnels basés aux Etats-Unis s’attendent à un bonus 2010 plus élevé que celui de l’an passé. La prudence des américains peut surprendre compte tenu des règles relatives aux bonus bien plus lâches qu’en Europe et aussi aux conclusions de l’enquête publiée hier par le Wall Street Journal, pour qui l’enveloppe totale des rémunérations dans l’industrie financière américaine en 2010 devrait atteindre 144 milliards de dollars, un montant record, en hausse de 4% par rapport à 2009.

A Singapour et à Hong Kong, la confiance est plus que jamais de mise : respectivement 69% et 71% des financiers y anticipent une hausse de leur bonus.


3) Les spécialistes du M&A plus optimistes que leurs collègues du Fixed Income

En Grande-Bretagne, 50% des professionnels du FICC (fixed income, currencies and commodities) s’attendent à un bonus en hausse et 31% à un bonus équivalent à celui de l’an passé, et ce malgré le fait que 2009 a été une année exceptionnelle dans ce secteur.

Les professionnels du M&A et des marchés de capitaux sont, eux, 65% à penser que leur bonus au titre de l’année 2010 sera plus élevé que celui de l’an passé. 30% anticipent une hausse supérieure à 50%.


4) Même les seniors du front-office s’attendent à recevoir la majorité de leur bonus en cash (et les différés ne vont pas de soi)

La City fait fi des velléités de l’Europe d’instaurer les règles les plus strictes au monde en matière de bonus, parmi lesquelles le plafonnement de la partie cash à 20/30% du bonus. En effet, 54% des banquiers seniors en front-office (avec plus de 6 ans d’expérience et à l’exception du secteur des hedge funds) misent encore sur le paiement de plus de 50% de leur bonus en cash.

Parallèlement, les front-officers sont 37% à penser qu’aucune partie de leur prochain bonus ne sera différée malgré les recommandations de la FSA ou du CEBS (Comité européen des régulateurs bancaires) en faveur de versements différés allant de 3 à 5 ans.


5) The places to be (pour contourner les nouvelles restrictions sur les bonus)

Les hedge funds: 83% des employés de ce secteur en Grande-Bretagne s’attendre à recevoir l’ensemble de leur bonus en cash et 71% sont persuadés qu’aucun penny de leur bonus ne sera différé.

Les Etats-Unis et l’Asie: la grande majorité s’attend à un bonus disponible en cash (respectivement 78% et 79% pour Hong-Kong) et à aucun différé (respectivement 70% et 60%).


6) Lots de consolation (pour les pessimistes et ceux qui ont toujours l’impression d’être floué)

les hausses spectaculaires des fixes ne sont pas la règle: seulement 25% des banquiers en front-office à la City ont obtenu une augmentation supérieure à 30% de leur fixe.

La majorité de ces banquiers ne partent pas à la retraite à un (très) jeune âge: 44% d’entre eux anticipent une retraite avant 55 ans, 27% avant 50 ans. Désormais 52% de cet échantillon s’attend à partir plus tard que prévu en retraite en raison du durcissement des règles sur les bonus.

Sur le long terme, les professionnels ne s’attendent pas à une baisse des rémunérations: 60% des professionnels du front-office à la City s’attendent à ce que leur rémunération dans trois ans soit supérieure à celle d’aujourd’hui. Malgré les exigences accrues en matière de capital et leur impact potentiel sur les rémunérations, seulement 6% de ces répondants anticipent une baisse de plus de 30% de leur rémunération.

commentaires (16)

Comments
  1. Bonjour,

    Je ne travaille pas du tout dans votre branche: la finance virtuelle et destructrice e valeurs.

    Je trouve les résultats de cette enquête tout à fait affligeant: on va continuer à nationaliser les pertes et privatisés les profits.

    Ceci dit, profitez en bien et bonne continuation. Il semblerait que l’on va continuer à payer pour vous.

    Sans rancune

  2. Salut
    Delbecque je comprend ton dégout réellement ….je travaille dans la finance mais ca ne m’empêche pas d’avoir un peu de lucidité ; la crise n’a rien changé et crois moi cela va être pire qu’avant : plus de bonus , plus de liquidités à court terme qui alimentent des bulles et plus de bulles qui explosent à terme dans un univers au final peu régulé :; c’est totalement démoralisant pour l’ensemble de la société et je pense que le peuple devra faire clairement entendre un message aux dirigeants qui se sont fait entuber un max par les banques et leurs nombreux lobbies

  3. Je ne comprends pas comment tu peux écrire “sans rancune” !…..

  4. Je travaille dans cette branche et suis ravi d’entendre tout cela

    @Delbecque : Tu peux me filer 100 dollar et un mars?

  5. @Zorglub

    Il a tout simplement utilise son clavier…

  6. On va tous finir la tête au bout d’une pique. J’ai presque envie de dire non à mon bonus cette année. C’est l’année de la honte. Meme si les bonus scandaleux de mon échelon servent principalement à justifier les bonus ignobles de mes supérieurs.

  7. tt lemonde profite du systeme

    meme les grévistes qui manifetsent pour garder une retraite jeune et les avantages honteux de leurs branches (horaires, congés, …)

  8. C’est clair
    DogWalker tu devrais avoir une meilleure estime de ce que tu fais. Tu fais vraiment pitie

  9. @ Julia Lemarchand

    si vous pouviez étendre votre analyse à la France ?

  10. @ Alba : Je n’y manquerai pas, une fois que l’on aura les résultats de l’enquête France, qui va être très bientôt déployée auprès de nos utilisateurs.

    Julia Lemarchand, responsable éditoriale Répondre
     
  11. @Annie : Je n’ai plus aucune illusion sur le système dont nous profitons. Mon médecin spécialiste gagne une fraction de mes revenus, bosse plus que moi et a fait le triple d’années d’études. Réveillez-vous : en croyant que tout ceci est naturel, nous creusons le cercueil de la démocratie en faisant le lit du populisme. Grandissez un peu.

  12. Et hop encore une reponse a 2 balles de Dogwalker
    Moi je dis merci Dogwalker

  13. féminisons la population des traders au plus vite et donnons lui du poids avec des quarantenaires au commande pas des stagiaires en front office!

  14. Je vois pas pourquoi les quarantenaires pèseraient plus lourd. Tu insinues qu’ils ne font pas attention a leur poids. Je trouve ça de tres mauvais gout

  15. Oui c’est vrai que les reponses de DogWalker n’apportent pas grand chose au debat.

  16. carole06, Walter : désolé de ne pas être dans le mood pour un débat ethnocentrique entre membres de notre honorable corporation. Le débat ne passera déjà plus par nous mais au sein de la classe politique, qui ne connait rien à nos métiers mais qui a fini par comprendre que nous arnaquons nos clients (et les finances publiques) depuis maintenant 30 ans.

    Le débat sera imposé par les électeurs aux concurrents des présidentielles 2012 en France, et des élections allemandes de 2013 dans une moindre mesure.

    Alors non, l’heure n’est plus aux débats entre nous.

    Mais vous avez raisons, soyons constructifs : je vous conseille de commencer à apprendre à vivre avec 30.000 euros par mois, et de placer de manière avisée et conservatrice vos bonus 2010, 2011 et 2012.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici