☰ Menu eFinancialCareers

Et si vous faisiez une carrière financière… en Irlande ? Oui, vous avez bien lu !

irelande

L’Irlande n’a plus très bonne presse en France mais elle continue néanmoins à attirer des Français qualifiés en quête de nouvelles opportunités professionnelles. L’époque du tigre celtique est bel et bien terminée et avec elle l’image du paradis de l’emploi dont l’Irlande bénéficiait. Cependant, si l’île verte n’offre plus la facilité de l’emploi à ceux qui viennent améliorer leur anglais et trouver un petit boulot, elle ouvre les portes des plus grandes multinationales aux professionnels expérimentés.

Tel est le constat du cabinet de recrutement international Approach People Recruitment qui recherche actuellement des Français pour pourvoir des postes vacants en Irlande pour le compte de multinationales, notamment dans le domaine de la finance. D’après le cabinet qui a connu ses débuts en 2000 en devenant spécialiste du recrutement de Français… en Irlande, le nombre de Français placés aujourd’hui est comparable à celui d’avant la crise. Les profils ont cependant évolué et les CVs peu ou pas qualifiés ont laissé la place à des candidatures plus qualitatives. Les Français qui viennent aujourd’hui en Irlande ont de solides bases académiques, un panel de compétences étendu et de fortes ambitions de carrière.

L’attrait des multinationales

L’Irlande est terre d’accueil de nombreuses multinationales venues installer leurs sièges sociaux européens sur l’île. Le taux d’imposition des sociétés de 12,5% et l’anglais comme langue nationale sont deux avantages qui font de l’Irlande un emplacement idéal pour ces géants de l’économie mondiale.

Peu touchés par la crise européenne, ces grands groupes continuent leur ascension et maintiennent leur cadence d’embauches. Ils recherchent de jeunes professionnels qualifiés capables de parler au moins deux langues, dont l’anglais. Il existe de nombreuses opportunités de carrière pour les Français, notamment pour des postes en support clientèle, vente, marketing et finance. Profils juniors et seniors y trouvent leur compte avec des offres d’emploi à tous les niveaux de compétences.

Les processus de recrutement peuvent être longs et éprouvants avec au moins 2 ou 3 séries d’entretiens et des tests d’aptitude mais le jeu en vaut la chandelle. Les Français embauchés ont la chance de travailler pour des multinationales et de participer à des projets d’envergure internationale.

Un pied de nez à la crise…

Un autre avantage est la flexibilité de l’Irlande par rapport à l’expérience professionnelle comme facteur clé dans le processus de recrutement. Au contraire de la France, le système irlandais privilégie avant tout la personnalité, la volonté de réussir et les capacités des candidats. Un jeune professionnel qui ne dispose que d’une première expérience peut prétendre à un poste qui requiert au moins 3 ou 4 ans dans une fonction similaire en France. Les employeurs vous donnent la chance de faire vos preuves.

La méritocratie est aussi de mise en Irlande avec des possibilités d’évolution rapide au sein des grands groupes. Les employés assidus et performants se voient rapidement offrir des postes à responsabilité et il est possible de gravir les échelons en seulement deux ou trois ans. Ainsi, un employé qui rejoint une entreprise en tant que vendeur peut vite passer gérant de comptes clés avant de devenir manager d’une équipe. Les salaires ne sont pas en reste avec des postes juniors qui commencent à 25K€ et des avantages sociaux dignes des plus grandes entreprises en France. Le système de taxes irlandais est également très intéressant. L’impôt sur le revenu en Irlande est parmi les plus bas en Europe.

Dernier avantage et non des moindres, l’immersion dans une culture étrangère et la pratique de la langue anglaise. Compétence indispensable pour tout cadre d’aujourd’hui, la maîtrise de l’anglais n’est possible que lorsque la personne vit à l’étranger pour un certain temps. L’Irlande donne la possibilité d’atteindre cet objectif tout en renforçant son parcours professionnel. Les Français qui viennent s’installer en Irlande y restent au minimum 2 ans avant de songer à rentrer en France. La moitié d’entre eux, pour des raisons personnelles et professionnelles, décident de rester plus longtemps, jusqu’à 4 ou 5 ans pour certains et définitivement pour d’autres.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici