☰ Menu eFinancialCareers

Principales tendances du marché de l’emploi en audit et expertise comptable

Page Personnel vient de faire paraître son étude Fonctions & Rémunérations Audit, Conseil & Expertise 2012-2013. Réalisée à partir des 447 missions de recrutement réalisées en 2011, d’entretiens effectués avec les candidats par 10 consultants spécialisés et des informations issues d’une base de données réactualisée en permanence, elle permet d’avoir une vue d’ensemble de la dynamique du marché, de l’évolution des compétences recherchées par les cabinets d’audit et d’expertise comptable et des niveaux de rémunération.

Plusieurs grandes tendances se dessinent. La première concerne l’évolution des pratiques de recrutement au sein des cabinets d’expertise comptable. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à externaliser leurs recrutements faute de trouver par leurs réseaux les collaborateurs dont ils ont besoin pour des postes permanents ou pour répondre aux pics d’activité de milieu et de fin d’exercice. En 2011, les offres d’emploi traitées par les cabinets de recrutement ont augmenté de 20%.

« Les périodes de crise ont plutôt tendance à provoquer un surcroît d’activité qu’un repli et à favoriser les besoins de recrutement. Le marché est assez tendu, surtout par manque d’attractivité des rémunérations et des perspectives d’évolutions proposées, explique Romain Werlen, Directeur Senior de Page Personnel Audit, Conseil & Expertise. Les cabinets d’expertise comptable en sont conscients et font de réels efforts en matière de politique de rémunération et de gestion de carrière pour attirer les jeunes diplômés et fidéliser leurs collaborateurs ».

Hémorragie de compétences

Autre tendance : les difficultés à attirer et à fidéliser. Le passage en cabinet est reconnu comme très formateur mais les jeunes diplômés jugent souvent les rémunérations et les possibilités d’évolution plus intéressantes en entreprise qu’au sein d’un cabinet de petite ou moyenne taille. Ces derniers ont également du mal à fidéliser les collaborateurs qu’ils ont contribué à former : si de nombreux professionnels de la comptabilité font leurs premières armes en cabinet, les deux tiers font carrière en entreprise.

Pour remédier à cette hémorragie de compétences, les experts comptables commencent à revoir à la hausse les rémunérations proposées. De grands cabinets et certains réseaux/groupements développent leur marque employeur et des politiques RH pour mieux accompagner la montée en compétences et en responsabilités de leurs collaborateurs. Cependant, les perspectives en cabinet restent limitées par le faible nombre d’associations proposées aux titulaires du Diplôme d’Expertise Comptable (DEC). Et Romain Werlen de conclure « Quelle que soit la conjoncture économique, l’audit et l’expertise comptable restent des métiers porteurs, simplement parce que les exigences légales et la complexité des normes comptables poussent les entreprises à externaliser la tenue de leur comptabilité, la gestion de la paie et des déclarations sociales et fiscales ».

Rémunérations brutes annuelles en k€

(comprenant le fixe, le variable et les avantages)

  • Auditeur externe (confirmé) : de 36 à 60 k€
  • Chef de mission (confirmé) : de 40 à 55 k€
  • Collaborateur cabinet (confirmé) : de 30 à 40 k€
  • Collaborateur paie (confirmé) : de 28 à 38 k€

Source : Page Personnel

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici