☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Survivre à un plan social

Pour Michael Moran, directeur de Fairplace, société spécialisée dans les reclassements, cultiver votre pessimisme ne vous mènera nulle part !

À quelque chose, parfois, malheur est bon. Le licenciement économique peut être vu comme un challenge et une opportunité. Au-delà du choc que peut provoquer une telle annonce, des enseignements positifs peuvent être tirés de cette expérience. Que vous soyez optimiste ou pessimiste par nature, un conseil : considérez cette épreuve comme une occasion de faire le point sur vos ambitions professionnelles et embrasser de nouveaux défis.

Conseils pratiques

– Ne vous jetez pas à corps perdu dans l’envoi massif de CV. La tentation est grande de répondre à des offres pour lesquelles vous êtes qualifié plutôt qu’à des emplois que vous voulez vraiment. Plutôt que de vous précipiter sur tout et n’importe quoi, posez-vous.

– Commencez par mettre à jour votre CV, en prenant soin de mettre en exergue ce que vous avez accompli dans votre carrière ainsi que vos points forts.

– N’oubliez pas de faire appel aux services d’encadrement et de conseil prévus dans le plan de reclassement de façon à maximiser votre candidature.

Dans le même temps, essayez de vous projeter à moyen terme : comment voyez-vous votre vie dans 5 ans ? Tentez, si possible, d’imaginer le job parfait, sans vous fixer de contraintes ou de limites. À partir de là, rédigez la description de poste correspondante.

Le parfait éventail de compétences

Maintenant, toujours dans cette projection du job idéal, placez-vous à la place de celui qui serait votre supérieur hiérarchique. Vous devez recruter le candidat idéal.

Ensuite, faites un parallèle entre vos compétences et celles du candidat idéal, et cela sans concession. Pensez aux qualités requises pour le job, et évaluez honnêtement votre profil de sorte à repérer les aptitudes qu’il vous manque. Parlez à deux personnes de confiance de vos aspirations et de vos compétences et voyez ce qu’elles en disent.

Développer de nouvelles aptitudes

Une fois que vous savez quel job vous visez et ce qu’il vous faut pour le décrocher, il faut réfléchir aux moyens pour mettre en ceuvre votre plan. Rédigez un programme de développement de vos compétences, savoirs et autres expertises qu’il vous faut acquérir pour apparaître comme le meilleur candidat possible.

La difficulté ensuite est de persuader un employeur de vous embaucher pour un emploi qui vous permettra de combler vos lacunes. Les recruteurs ont tendance à préférer des personnes qui maîtrisent les compétences requises. À ce niveau, il est essentiel d’identifier les personnes clés qui pourront peser dans le recrutement. Plus large est votre réseau, plus grandes sont vos chances de succès. Il faut toutefois garder en tête que la cooptation vous aidera à décrocher un entretien, pas le job.

Networking (dans et à l’extérieur de votre entreprise)

Créer des réseaux est primordial. Environ 80 % des embauches résultent de cooptations. La plupart des gens le savent mais s’y refusent par aversion pour le réseautage ou faute de confiance en eux. Vous vous sentez embarrassé ou simplement vous détestez l’idée de solliciter l’aide de vos pairs ? Eh bien, prenez sur vous ! Si vous expliquez à quelqu’un que vous souhaitez connaître son opinion tout simplement parce qu’elle compte à vos yeux, la plupart des personnes vous donneront volontiers des conseils. Vous construisez ainsi vos réseaux, en interne comme à l’extérieur de l’entreprise, au service de votre carrière en utilisant vos contacts comme un moyen d’accéder aux personnes influentes.

Un licenciement collectif ne ferme pas nécessairement la porte à un reclassement en interne, même s’il est vrai que la plupart des entreprises se montrent plus volontaires sur le papier que sur le terrain. Soyez donc proactif ! L’organisation qui vous connaît le mieux est votre employeur. Il sait de quoi vous êtes capable. C’est donc probablement votre entreprise qui est la plus à même de vous offrir l’opportunité de développer les compétences que vous visez. Discutez en interne et exposez vos ambitions à votre employeur pour jauger des possibilités de mobilité en interne.

Avoir une longueur d’avance

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas rester chez votre employeur actuel, ciblez les entreprises et les postes susceptibles de répondre à vos nouvelles attentes en matière de compétences à développer. À nouveau, le réseau est un élément clé. Ils sont bien loin les temps où les personnes victimes d’un plan social étaient stigmatisées. Tout le monde connaît quelqu’un qui a traversé une telle épreuve et les gens se montreront compréhensifs. Alors pensez aux professionnels que vous connaissez susceptibles de vous indiquer des postes ouverts en interne dans leur société ou de vous éclairer sur la culture de leur entreprise. C’est encore la meilleure manière d’avoir un train d’avance sur les autres candidats.

On peut toujours tirer parti de situations difficiles. Nous avons, par exemple, découvert que 43 % des personnes que Fairplace a accompagnées ont trouvé un nouvel emploi avec un salaire similaire ou supérieur à ce qu’elles gagnaient avant d’être licenciées. Si aucune transition de carrière ne se fait sans un peu de flexibilité, c’est à vous qu’il revient de dessiner votre parcours et d’explorer toutes les options.

Check-list pour les candidats proactifs !

– Soignez votre présentation. Ne jouez pas la victime, un plan social est une opportunité.

– Faites en sorte de vous assurer tous les services et aides prévus dans le plan de reclassement (offres de reclassement interne, dispositif d’accompagnement à la recherche d’emploi, soutien à la création d’entreprise, aide à la formation ou à la conversion…).

– Pensez plan de carrière , allez toujours de l’avant.

– Faites fonctionner vos réseaux et multipliez les opportunités de rencontrer des employeurs.

Bonne chance !

commentaires (1)

Comments
  1. good night and good luck !

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici