Ces fintechs étrangères qui ouvrent des bureaux à Paris et recrutent….

eFC logo
Ces fintechs étrangères qui ouvrent des bureaux à Paris et recrutent….

Tout comme certaines fintechs françaises se développent à l’international en ouvrant des bureaux à l’étranger, l’inverse est également vrai : plusieurs fintechs étrangères ont récemment ouvert des bureaux à Paris et recrutent des talents sur place.  

Basée à Amsterdam, Mollie, l'un des principaux fournisseurs de paiement en ligne en Europe, vient ainsi de lever 25 M€ auprès d'un groupe d'entrepreneurs du secteur des technologies et du paiement pour accélérer sa croissance à l’international et notamment renforcer sa présence sur le marché français où elle est implantée depuis 2018.

Un déploiement qui passera par de nombreux recrutements sur des postes de commerciaux, de développeurs, en marketing (content marketing, growth marketing) ou encore au sein de service juridique. « Nous implanterons prochainement des bureaux à Paris pour nos équipes françaises, et ainsi être au plus proche de nos clients. Notre objectif est de capter plusieurs milliers de nouveaux clients dans les 12 prochains mois », explique Benjamin Lang, country manager France chez Mollie.

Recrutements locaux

Autre exemple : la plateforme d’open banking Tink créée à Stockholm en 2012 s’implante en France pour se rapprocher elle aussi de ses clients et vient de recruter un directeur régional en la personne de Jérôme Albus, 47 ans et expert reconnu des technologies financières et des solutions de paiement, qui va donc ouvrir et diriger la filiale de Tink en France.

Ce diplômé de Paris Dauphine et de Toulouse School of Economics a commencé sa carrière en 1996 comme analyste chez Thales puis a passé deux ans chez KPMG à Londres comme consultant Système de Trésorerie. En 2000, il rejoint Sungard Financial Systems (acquis par FIS en 2016) où il sera successivement VP sales EMEA et senior VP responsable de l’offre Corporate Payments et SWIFT. Depuis 2016, il était senior VP en charge des solutions SaaS de gestion de trésorerie et des risques au sein du groupe FIS.

Sa motivation ? « Le potentiel est énorme ; avec plus de 50 banques, le marché financier français rayonne en Europe et au-delà, mais les solutions technologiques en open banking y sont encore largement locales », explique-t-il. « Tink a tous les atouts pour aider les banques et les fintechs à élargir leur connectivité dans toute l’Europe, et tirer le meilleur parti des données liées aux services financiers, afin d’aider les banques à proposer une meilleure expérience utilisateur à leurs clients finaux ».

Des profils expérimentés

Le groupe berlinois Finleap, plus important écosystème de fintechs en Europe qui emploie plus de 900 personnes provenant de 60 pays différents, continue son expansion internationale et lance ses activités en France. « Nous accélérons l’expansion de notre plateforme de fintechs basée sur un modèle de revenus en SaaS », indique Ramin Niroumand, fondateur et PDG de Finleap.

Finleap France offrira ses solutions technologiques, financières et SaaS à des partenaires locaux.  Le but est de développer de nouveaux business models avec ces partenaires. Par ailleurs, la société accompagnera le développement commercial des sociétés de son portefeuille composée de 16 sociétés fintechs et insurtechs.

Pour ce faire, Finleap a annoncé le recrutement de son directeur général en la personne de Nicolas Montes-Edwards qui prend la direction de Finleap France à compter du 1er juillet. Basé à Paris, il sera chargé de construire et diriger les activités françaises. « La France est un marché très excitant qui offre un gros potentiel de développement pour les sociétés de l’écosystème Finleap », indique Nicolas Montes-Edwards.

Nicolas Montes-Edwards est un leader expérimenté du secteur de la fintech. Il bénéficie d’une grande connaissance sectorielle après avoir travaillé pendant 15 ans en banque d’affaires. Avant de rejoindre Finleap, il dirigeait les activités françaises de la fintech berlinoise Raisin, marketplace de l’épargne. Son expérience internationale et sa compréhension du secteur financier ont définitivement séduit son nouvel employeur.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...