Pourquoi faire du M&A à la sortie de l’école ? par un ancien analyst chez Lazard

eFC logo
Pourquoi faire du M&A à la sortie de l’école ? par un ancien analyst chez Lazard

Pour de nombreux étudiants qui intègrent une école de commerce, les métiers de la finance deviennent un rêve accessible. Parmi ces métiers, le conseil en M&A est le plus en vogue aujourd’hui.

Comment expliquer l’attractivité de Lazard, Goldman Sachs ou JP Morgan chez les étudiants ?

Le M&A est un métier prestigieux pour les jeunes diplômés

Les étudiants ne savent pas très bien quoi faire une fois à l’école. On vous parle de marketing, de commerce, de stratégie, de finance… Mais comment choisir ? Beaucoup d’étudiants choisissent le M&A parce que c’est une filière d’excellence.

ET c’est vrai ! Commencer sa carrière en M&A, c’est ajouter un signal très positif sur votre CV. Et ce signal vous suivra pendant toute la carrière, un peu comme une top école de commerce. Mais d’où vient cette réputation ?

Le M&A est un métier très formateur pour les jeunes diplômés

Le conseil en M&A est un métier très exigeant, mais aussi très formateur. Les journées sont longues. On y travaille régulièrement jusqu’à tard dans la soirée. La contrepartie, c’est une exposition très forte dès les premiers mois.

Le junior travaille beaucoup et donc apprend vite. Parmi les qualités développées par les juniors, on recense la rigueur, la forte capacité de travail et la résistance à la pression.

Le M&A est un métier qui ouvre des portes encore plus grandes

Le M&A est une excellente porte d’entrée vers d’autres secteurs. Parmi les parcours classiques après une expérience dans une banque, on recense les fonds de Private Equity, les grands groupes du CAC 40 ou même le lancement d’une start-up. La banque d’affaires reste un excellent moyen d’augmenter rapidement son réseau professionnel.

Certains banquiers sont même recrutés par leur client à l’issue d’une transaction à succès. D’autres n’hésitent pas à ouvrir le précieux carnet d’adresses constitué chez Lazard, Rothschild ou Morgan Stanley pour la suite de leur carrière. Le président Macron est bien un ancien banquier de Rothschild.

Le M&A est un métier qui paie bien

Aucun secret ici, les banquiers sont très bien rémunérés. Dans les plus grandes banques ou boutiques, les juniors peuvent gagner plus de 100 k€ dès la première année de travail. Et cela, c’est quand même assez rare dans d’autres secteurs d’activité. Certes les banques font beaucoup travailler leurs juniors, mais savent les motiver aussi pour les garder le plus longtemps possible.

Le M&A offre un environnement de travail stimulant

Tout le monde rêve de travailler dans une équipe soudée, exigeante et reconnue pour ses qualités hors du commun. La charge de travail intense et les horaires à rallonge créent des liens forts entre les banquiers et participent à une ambiance de travail collective qu’il est difficile de retrouver dans un contexte différent.

Alors si vous n’étiez pas encore convaincu, postulez en M&A !

Ancien banquier de Lazard, Guillaume Pommier est fondateur de Training You (coaching en M&A)

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...