Pourquoi Genève attire les talents de la fintech et de la blockchain…

eFC logo
Pourquoi Genève attire les talents de la fintech et de la blockchain…

La future monnaie digitale de Facebook sera-t-elle suisse ? Toujours est-il que le réseau social californien a déposé début mai les statuts d'une nouvelle filiale, Libra Networks, au registre du commerce de Genève, dont les statuts précisent qu’elle fournira des services financiers et technologiques.

Présidée par Majella Goss, déjà dirigeante de Facebook Switzerland, et gérée par des membres du cabinet d'audit suisse BDO, la société sera dirigée par le Genevois David Marcus, ex-président de PayPal, à la tête depuis l’an dernier d’une équipe d'une soixantaine de personnes dédiée à la technologie Blockchain. D’ores et déjà, le recrutement d’une dizaine de postes, avec des profils d’ingénieurs, a été lancé.

C’est donc le bon moment de guetter les prochaines offres d’emplois sur le site carrière de Facebook qui propose actuellement une trentaine de postes en lien avec la blockchain dans le monde. A noter que Libra Networks sera domiciliée dans un espace de coworking au centre de Genève où cohabitent déjà des professionnels de la finance et des chasseurs de têtes.

Surtout, d'autres sociétés technologiques pourraient bientôt imiter Facebook et, dans leur sillage, attirer les talents. « Sous la direction de l’Association suisse des banquiers (ASB), un groupe de travail a élaboré au cours des derniers mois un guide pratique pour l’ouverture de comptes d’entreprises pour des sociétés blockchain », rappelle Adrian Schatzmann, conseiller stratégique à l’ASB.

« La Suisse a fait un pas pour l’innovation et elle commence à faciliter l’activité formelle et l’accès au marché des entreprise fintech, en particulier depuis début 2019 », confirment Gabriel Lamon et Olivier Naray, associés chez DLT Law Firm à Genève qui animent le mois prochain un meetup fintech à l’Université de Genève.

Une ville "blockchain friendly"

Le choix de la Suisse par Facebook est tout sauf anodin. En effet, nombreuses sont les entreprises de l'univers de la Blockchain et des crypto-actifs qui sont implantées en Suisse, notamment Ethereum dans le canton de Zoug. Il faut dire que la confédération helvétique est réputée plus souple à l'égard des crypto-actifs, notamment par rapport au régulateur américain.

Quant à Genève, elle se place au 3ème rang des centres financiers les plus attractifs au monde dans le domaine des Fintechs derrière Singpour et Zurich, selon le « 2018 IFZ Global FinTech Rankings ». La cité de Calvin fait désormais partie depuis début 2019 d'un nouveau réseau de "Centres d'excellence interconnectés sur la blockchain.

Enfin, dans le cadre de sa mission de promotion, la Fondation Genève Place Financière organise et soutient divers événements tout au long de l'année en lien avec les crypto-monnaies, comme le dernier meetup de la communauté Swiss Financial Technology qui, le 24 mars dernier, était dédié au bitcoin et à la blockchain.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...