Les recrutements de banquiers seniors M&A en France devraient bientôt s'accélérer

eFC logo
course

Vous voulez travailler dans les fusions et acquisitions (M&A). L'année 2019 s'annonce d'ores et déjà comme une année faste en termes de recrutements, et notamment dans les banques anglo-saxonnes. Car si les mouvements ont été nombreux au premier semestre 2018 avant de se calmer un peu au deuxième semestre, ils devraient reprendre de plus belle ces prochains mois, une fois les bonus 2018 versés et le traditionnel mercato des banquiers d'affaires, avec parfois l'arrivée de transfuges du Brexit.

Certaines banques n'ont d'ailleurs pas attendu pour étoffer encore un peu plus leurs équipes, à l'image de HSBC France qui, après avoir recruté au printemps 2018 Hubert Preschez (ex-SGCIB) comme responsable de la banque d’investissement (hors activité de marché), vient d'annoncer cette semaine l'arrivée d'Antoine Giscard d’Estaing en tant que vice-chairman de sa division banque de financement, d’investissement et de marchés.

Diplômé d’HEC Paris et de l’ENA, Antoine Giscard d’Estaing a occupé des fonctions de direction dans de nombreux groupes (Lyonnaise des Eaux, Schneider Electric, Danone, Casino) et est administrateur de plusieurs sociétés cotées (en France et à l’étranger). Il a également travaillé dans le private equity en tant que partner au bureau de Paris de Bain & Company, et est passé par Bercy et l’Autorité des Marchés financiers (AMF).

Des banquiers de terrain

Évidemment, il s'agit là du recrutement d'une personnalité du monde des affaires qui, grâce à son solide carnet d'adresses, permettra certainement à la banque de décrocher de nouveaux deals. Certaines n'hésitent d'ailleurs pas à s'offrir les services de personnalités politiques, à l'instar de Barclays qui, au printemps dernier, a nommé François Baroin conseiller extérieur de la banque pour la France, la Belgique et le Luxembourg.

A côté de ces personnalités les banques ont bien sûr besoin de « techniciens » capables de mettre les mains dans le cambouis des montages financiers. Et recherchent donc des banquiers surtout seniors ayant un bon track-record. Les banques anglo-saxonnes ne sont bien sûr pas les seules sur le coup, les banques françaises étant elles aussi contraintes de recruter afin de ne pas se faire trop distancer. Il va donc falloir être vigilant sur les offres d'emplois à venir dans ce domaine...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close