☰ Menu eFinancialCareers

Genève va-t-elle récupérer tous les emplois de courtier de pétrole ?

L’évolution de la place de Genève est un avertissement à La City, pour ce qui pourrait lui arriver, si d’aventure les banques et les courtiers devaient trouver la fiscalité anglaise trop lourde.

Pendant les dix dernières années, Genève a réussi à consolider son statut de première place européenne pour le négoce de pétrole. D’importantes maisons comme Gunvor, Mercuria ou Sempra Energy Trading s’y sont établies et ont hissé la place au niveau de Londres. Cette masse de maisons de négoce, d’entreprises diverses liées au pétrole, augmentée d’une fiscalité et d’un environnement urbain attractifs, exercent une forte attraction dans les salles de marché londoniennes. En fin de compte, tout le monde veut se retrouver là où tout se passe.

En novembre, c’est la société Nestlé Oil Corporation qui a fait le pas. En mars, Trafigura, également présente à Londres, a démarré un fonds spécialisé dans le pétrole et les produits financiers dérivés du secteur de l’énergie.

Actuellement, Noble Group semble faire exception à la règle en développant une nouvelle activité à Londres. Aux dires de chasseurs de têtes, la société a des plans d’expansion ambitieux.

Un chasseur travaillant pour Noble déclare : Nous observons en tout cas une tendance à s’installer à Genève. La fiscalité y est plus avantageuse et le cours du change rend le pays attractif. Noble s’est opposé à cette tendance.

Kommentare (0)

Comments

Ihr Kommentar wird gerade geprüft. Nach erfolgreicher Prüfung wird es live gestellt.

Antworten

Pseudonym

E-Mail

Alle Informationen zu unseren Community-Richtlinien finden Sie hier