Plus de liberté professionnelle dans une Caisse d'Épargne ?

eFC logo

Deux anciens d'une grande banque lancent un nouveau concept de gestion de patrimoine dans une petite banque régionale. Finews.ch pose la question : est-ce le début d'une nouvelle ère ?

Olivier Jaussi (un ancien de la Zürcher Kantonalbank) et Lionel Baschung qui vient, lui, du Credit Suisse ont renoncé à la sécurité d'une carrière toute tracée, pour endosser des responsabilités plus grandes dans une petite banque régionale. Effectivement, à la Clientis Sparkasse Horgen, leur liberté d'entreprendre s'est avérée beaucoup plus grande.

En travaillant nuit et jour pendant des mois, les deux financiers ont réussi à développer un concept original de gestion de fortune, dans lequel le patrimoine est investi dans des valeurs indexées. Cette méthode procure une relation optimale entre le rendement et la sécurité. Ce faisant, la Clientis Sparkasse Horgen propose un service, qui manque aux acteurs actuellement présents sur le marché : investir les fonds de la clientèle strictement d'après les règles établies par la recherche en matière de marchés financiers.

L'efficacité d'investissements indexés nous permet de facturer des frais et des commissions de l'ordre d'un tiers de ceux facturés par nos concurrents , dit Jaussi. Ainsi, à partir d'un dépôt minimal de 100 000 francs, les clients ont la possibilité d'investir avec un professionnalisme réservé pour l'instant aux clients les plus fortunés et aux institutionnels.

La Caisse d'Épargne, fondée en 1820, emploie 30 salariés sur ses sites de Horgen, Oberrieden

et Hitzel. Elle compte à l'avenir s'appuyer sur ses points forts traditionnels : les financements, en particulier de l'immobilier.

En attendant, les investissements indexés sont un nouveau benchmark de la branche financière suisse.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close