☰ Menu eFinancialCareers

Capital International licencie à Genève pour la troisième fois depuis octobre

Capital International vient de licencier 20 collaborateurs à Genève. Les faits sont confirmés à eFinancialCareers par un porte-parole de la société. Pour la société californienne, il s’agit là de la troisième vague de licenciements depuis octobre 2008. En octobre dernier, Capital International occupait encore 350 collaborateurs en Suisse, seule présence en Europe avec Londres. Le gestionnaire de fortune licenciait alors 35 collaborateurs, puis, en février, ce fut le cas pour 105 informaticiens, obligés de quitter la société. Aujourd’hui, ce sort touche à nouveau 820 collaborateurs sur 9 000, répartis dans 21 bureaux dans le monde. En Suisse, ils seront de 20 à 25 à être touchés.

À l’avenir, en Suisse, la société n’emploiera plus que 190 salariés, et non pas plus de 200, comme il est cité dans la presse.

La société californienne est soumise au lot commun : elle doit lutter à la fois contre la fonte des actifs et les retraits de fonds de la clientèle.

Kommentare (1)

Comments
  1. Les licenciements on d’ailleurs continué depuis juillet 2009

    Plus discrets mais non pas plus importants puisque, à Genève, sur une équipe d’analyste-gérants d’une quinzaine de personnes, et qui doit voir le départ à la retraite de son représentant le plus senior (plus de 40 ans de maison), on a récemment vu les départs d’un analyste de plus de 15 ans de maison, et d’un gérant de portefeuille de plus de 20 ans de maison.

    En cause, la fonte des actifs institutionnels qui continue.

Ihr Kommentar wird gerade geprüft. Nach erfolgreicher Prüfung wird es live gestellt.

Antworten

Pseudonym

E-Mail

Alle Informationen zu unseren Community-Richtlinien finden Sie hier