Man Group plc a embauché malgré la fonte des actifs sous gestion

eFC logo

Man Group plc, dont la branche suisse est basée à Pfäffikon, n'a pu se soustraire aux difficultés qui touchent les hedge funds du monde entier.

Bien que le groupe ait profité d'un afflux net de capitaux de 4,2milliards de dollars entre avril et septembre 2008, la valeur globale des actifs sous gestion a baissé dans le même laps de temps de 9% par rapport aux six mois précédents, pour atteindre 67,6 milliards de dollars (communiqué de presse).

Les collaborateurs du groupe ont néanmoins des raisons de se rassurer. En Suisse, par exemple, le nombre de salariés du hedge fund coté à Londres a augmenté de 14 % en un an, pour atteindre un total de 652 personnes.

L'effectif au niveau mondial s'élevait à la fin du mois de septembre 2008 à 1 692 collaborateurs répartis dans 13 pays. Depuis le début de l'année, la société d'investissement a créé 140 emplois, essentiellement dans les départements de vente et services aux investisseurs.

Malgré la hausse des effectifs, les frais de personnel ont diminué d'avril à fin septembre 2008 de 6 millions de dollars par rapport aux six mois précédents, pour atteindre 273 millions de dollars. Cette baisse est due essentiellement à la baisse des primes et autres bonus, selon le groupe.

En Suisse, au 17 novembre 2008, les effectifs des différentes sociétés du groupe étaient répartis de la manière suivante (entre parenthèses le chiffre de l'an passé à la même date) :

- RMF Investment Management : 144 (141)

- Man Capital Markets : 11 (8)

- Man Investment AG : 437 (369)

- Man Fund Management Schweiz : 2 (2)

- Man Glenwood GmbH : 1 (1)

- Man Corporate Services : 33 (28)

- Pemba Credit Advisers : 24 (25)

Close