Le secteur financier suisse très bon élève de la diversité, cancre de la parité ?

eFC logo

Cette semaine, les médias suisses ont largement couvert le Schillingreport, une étude annuelle du cabinet de chasse de Guido Schilling, basé à Zürich. Tout le monde a titré sur la tendance - il est vrai marquante - de l'internationalisation du management des entreprises suisses.

Les managers étrangers bientôt majoritaires dans les entreprises suisses

Et pour cause, d'ici à 2015 les hauts responsables étrangers seront majoritaires, anticipent les auteurs de l'étude, dans laquelle l'industrie des services financiers est le secteur le mieux représenté de l'échantillon des compagnies étudiées.

Les Allemands demeurent les étrangers les plus nombreux parmi les dirigeants étrangers d'entreprises suisses (30%), mais leur part diminue au profit des responsables américains et britanniques.

Ce qui, en revanche, semble moins retenir l'attention, c'est non seulement la toute petite place réservée aux femmes dans les organes de direction (5%) mais aussi le fait que ce chiffre ne décolle pas depuis 6 ans.

La Suisse à l'âge de pierre

Selon les cabinets en recrutement spécialisés dans l'évaluation et la recherche de cadres dirigeants, l'industrie financière ne se montrerait pas proactive pour féminiser le recrutement de managers. Pour Jean-Pierre Pedrazzini, associé senior du cabinet Egon Zehnder à Genève, on est même en Suisse à l'âge de pierre .

Il faut reconnaître que le pool de femmes est très réduit parmi les cadres seniors bancaires, reconnaît ce consultant basé à Genève. Cependant, quand d'autres secteurs nous demandent de faire des mappings de femmes, et insistent pour avoir des femmes dans les short lists, les banques restent peu ou prou sur de fausses perceptions et n'engagent aucune démarche pour changer la donne, y compris communiquer auprès des femmes pour leur 'vendre' le secteur.

Avoir à la fois des enfants et une carrière ne semble pas la règle en Suisse, où l'instauration d'un congé maternité payé ne date que de 2005. Moins de 10% des familles suisses avec des enfants de moins de 14 ans ont les deux parents qui travaillent, contre 70% aux Etats-Unis, selon l'OCDE, comme le rappelait un article de Bloomberg la semaine passée.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close