Les banques arabes font leur nid en Suisse

eFC logo

Et de 140 ! Genève compte désormais 140 banques. La petite dernière est la NBAD Private Bank (National Bank of Abu Dhabi).

La 140ème banque, qui a ouvert ses portes cet été à Genève, l'une des 2 grandes métropoles financières suisses avec Zurich, est une banque arabe. Le back-office et l'IT ont été outsourcés, nous travaillons ici avec une équipe de 12-14 personnes, nous a confié Simon Durrance, directeur financier de la NBAD Private Bank, qui assure ne pas avoir rencontré de difficultés de recrutement. Nous avons reçu de nombreuses candidatures spontanées, c'est toujours intéressant de travailler pour une nouvelle banque, il y a plein d'opportunités .

Six banques arabes à Genève

Genève abrite aujourd'hui six banques originaires du Moyen-Orient, parmi lesquelles figurent l'Arab Bank, la Bankmed, la Blom Bank, ou la Faisal Private Bank. La Faisal Private Bank a été en septembre 2006 la première banque privée islamique en Suisse. Si la connaissance de la langue arabe est un plus pour travailler dans ces institutions, elle n'est pas toutefois nécessaire.

La Suisse gère environ un tiers de la fortune mondiale. Les avoirs appartenant à la clientèle musulmane sont estimés au niveau mondial à 1.000 milliards de dollars, dont environ 25% ou 250 milliards, sont gérés en Suisse, soit dans les banques islamiques, soit dans les banques traditionnelles suisses.

Et ce n'est que le début...

La fortune appartenant à la clientèle arabe progresse d'environ 10% par an, selon les estimations des milieux bancaires. Et cette clientèle fait l'objet d'une âpre concurrence entre les banques. Selon Khaled Suleiman, le CEO de la NBAD de Genève, l'objectif déclaré de la banque est de récupérer au moins 1% des avoirs de la clientèle arabe gérés dans la Cité de Calvin, soit 2,5 milliards de francs suisses.

Toutes ces banques s'adressent d'abord aux grosses fortunes, mais visent également les portefeuilles moyens, soit des investisseurs musulmans plus modestes, préoccupés par le seul respect de leur religion , selon les mots de Sayed Hassan, responsable de la gestion de fortune privée à la Faisal Private Bank. Cette banque emploie aujourd'hui une quarantaine de personnes, et gère 800 millions de francs suisses.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close