☰ Menu eFinancialCareers

Mesure d’économie : au Luxembourg, l’UBS met 51 collaborateurs à la rue

L’UBS a annoncé qu’elle supprimait 51 postes dans sa filiale luxembourgeoise. Les négociations pour un plan social commencent jeudi. Il y a quelques semaines, la banque, actuellement déficitaire, annonçait une seconde vague de 8 700 licenciements dans le monde entier. La filiale luxembourgeoise emploie aujourd’hui 468 personnes.

À la suite d’un recul de nos affaires et en application d’un plan de rigueur, l’UBS Luxembourg se voit obligée de réduire ses effectifs , déclare une porte-parole.
Marc Glesener, président de l’Aleba, a critiqué la démarche de la direction. Les licenciements ne doivent jamais être la première solution , déclarait le syndicaliste à la radio DNR.

Ainsi, la direction n’a, à aucun moment, été prête à discuter d’autres mesures de réduction des coûts du travail, comme le temps partiel ou la préretraite. D’après Glesener, on ne saurait discuter de licenciement, sans avoir essayé ces mesures au préalable. D’après lui, ces licenciements sont illogiques , puisqu’aussi bien la filiale luxembourgeoise de l’UBS est restée profitable depuis le début de la crise.

Kommentare (0)

Comments

Ihr Kommentar wird gerade geprüft. Nach erfolgreicher Prüfung wird es live gestellt.

Antworten

Pseudonym

E-Mail

Alle Informationen zu unseren Community-Richtlinien finden Sie hier