Perspectives 2010 : les secteurs en vogue

eFC logo

La réduction des effectifs touche à sa fin, et si l'ambiance n'est pas véritablement à l'embauche, la stabilité devrait l'emporter. Le secteur financier pourrait même s'avérer plus résistant que le reste de l'économie , indique Ivan Pictet, président de Genève Place financière. L'activité investment banking et hedge funds, suivie du financement de matières premières, se profile de plus en plus comme la deuxième activité de la place genevoise , relève pour sa part Steve Bernard, directeur du même organisme.

Investment banking

On devrait assister à un engouement des recrutements dans les services financiers à forte valeur ajoutée comme le trading et le brokerage , indique Guy de Brabois, Country Manager Switzerland chez Robert Walters. Le trading de taux, de devises et de matières premières représente probablement le potentiel le plus important de levier , explique pour sa part Huw van Steenis, analyste chez Morgan Stanley qui suit la banque UBS.

De son côté, Credit Suisse entend bien profiter de ses bons résultats en BFI pour gagner des parts de marché en Suisse, notamment dans les commodities, les dérivés actions ou le marché des changes. Pour ce faire, la banque devra recruter des spécialistes. Même si elle n'a fait aucune annonce officielle dans ce sens, elle est déjà passée à l'action, en débauchant récemment une équipe entière de traders spécialisés de la Société Générale.

Hedge Funds

Nous observons une nette tendance des hedge funds à envisager l'implantation d'une partie ou de l'ensemble de leur activité en Suisse et plus particulièrement dans la région genevoise , indique Cataldo Castagna, responsable de l'Asset Management chez Ernst & Young Suisse qui vient de rendre public les intentions des 100 plus grands hedge funds mondiaux.

À l'heure où le secret bancaire est attaqué de toutes parts, la Confédération voit l'intérêt de se positionner comme une terre d'accueil pour les fonds alternatifs, afin d'attirer des résidents étrangers à hauts revenus (Le Figaro). Cependant, les fonds en question créeraient en fait peu ou pas d'emplois : ils se contenteraient de déménager leurs propres effectifs, de surcroît relativement modestes (La Tribune de Genève).

Finance durable

Face à la pression internationale, la place financière suisse doit s'adapter, se réinventer et développer d'autres avantages compétitifs. Au sommet de Copenhague, l'Association de Genève a appelé, au nom de 80 des plus grosses entreprises du secteur de l'assurance, à des partenariats avec les pouvoirs publics et les ONG (LesÉchos.fr).

La finance durable est une voie possible et la position unique de la Suisse, qui rassemble des organisations internationales intéressées aux défis globaux, des entreprises actives dans le développement durable et une expertise financière reconnue, lui permettrait de se positionner dans cette nouvelle orientation de la finance , explique Angela de Wolff, présidente de Sustainable Finance Geneva (SFG), une association lancée en octobre 2008 par 15 experts en finance durable, et qui s'est projeté jusqu'en 2020 pour imaginer les contours d'une place financière suisse durable, reconnue au niveau international.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close