Credit Suisse : le conseil n'est plus l'apanage du private banking

eFC logo

Fort de ses succès dans le private banking, le Credit Suisse applique ses recettes 'gestion de patrimoine' aux petits clients ...

Au Crédit Suisse, il ne faut plus attendre d'être à la tête d'un patrimoine minimum de 500.000 francs suisses pour exiger les conseils et un suivi approfondi de son conseiller.

Le système fonctionne depuis début juillet, nous a confié Jean-Paul Darbellay, porte-parole de la 2ème banque suisse. Pour nous, c'est le conseil au client, durant toutes les étapes de sa vie, qui est au centre de notre travail , a-t-il ajouté. Pour ce faire, la banque a divisé par 5 le nombre des étapes importantes dans la vie d'un client, appelées également magic moments . Cela commence par construire , avec les années d'apprentissage et d'entrée dans la vie professionnelle, pour terminer avec profiter , soit les années de retraite.

A chaque étape, la banque discute avec son client de ses besoins spécifiques et le met en rapport avec ses spécialistes. Nous avons fait un énorme effort de formation pour tout notre personnel, y compris ceux qui sont à l'accueil ou derrière un guichet , a encore ajouté le Credit Suisse.

Le marché local représente un tiers des revenus de la banque

Pour la banque, le marché domestique est important, car il représente environ un tiers de ses bénéfices. Sur ce marché local, le Credit Suisse est en forte concurrence avec les banques régionales ou les coopératives, considérées comme plus proches de leurs clients.

Pour gagner des parts de marché, la banque est donc obligée de changer son image de marque en Suisse de banque des riches et de montrer son intérêt pour les clients plus modestes. Nous devons créer une relation émotionnelle forte avec nos clients, c'est une des conditions du succès de ce concept , a indiqué Hanspeter Kurzmeyer, directeur de la clientèle privée en Suisse de la banque.

Ce concept de recentrage sur le client est déjà appliqué depuis plusieurs années aux Etats-Unis, notamment par la Commerce Bank, qui ouvre ses guichets 7 jours sur 7, pour être toujours plus disponible pour sa clientèle. En Europe, la banque belge Fortis met également désormais l'accent sur le client, où l'on a compris que l'essentiel est que le courant passe entre le conseiller et son interlocuteur, selon les mots de Catherine Dujardin, Talent Manager de Fortis.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close