Vers un contrôle plus strict des bonus des géants suisses de la bancassurance

eFC logo

À partir de janvier 2010, les bonus des banquiers suisses seront soumis à un cadre plus strict de façon à limiter des prises de risque dangereuses, a prévenu le régulateur helvétique des marchés qui s'est toutefois refusé à plafonner les salaires des financiers. Ce n'est pas notre rôle de définir le montant d'un salaire ou d'un bonus. Les systèmes de rémunérations doivent néanmoins respecter les principes que nous avons établis , rappelle Alain Bichsel, porte-parole de la FINMA .

L'Association suisse des banquiers (ASB) s'est réjouie de l'absence d'un plafonnement absolu ou relatif des salaires élevés. Un point de vue partagé par de nombreux recruteurs. Dans le recrutement du top management, nous sommes contre toute limitation des rémunérations décidée par les régulateurs qui gêne notre capacité à faire venir en Suisse des professionnels d'autres marchés , explique Guido Schilling, managing partner au sein du cabinet de recrutement zurichois Guido Schilling & Partner (Bloomberg.com).

Vives inquiétudes

D'après la circulaire, les rémunérations variables devront donc être calculées à long terme et durablement, en fonction du succès économique et en tenant compte de l'intégralité des coûts en rapport avec tous les risques encourus. Ceci ne s'appliquera qu'aux établissements détenant au moins 2 milliards de francs suisses de fonds propres (voir liste ci-dessous).

Le porte-parole de l'ASB, Thomas Sutter, regrette que la circulaire fasse la distinction entre les petites et les grosses banques . Pour sa part, l'Association suisse des assurances (ASA) s'inquiète des effets de cette circulaire sur la compétitivité de ses membres.

Le risque n'est-il pas, en effet, de voir les banquiers partir travailler pour des établissements plus petits ? L'avenir le dira... En attendant, les deux géants du secteur, UBS et Credit Suisse, ont décidé de prendre les devants en annonçant récemment l'augmentation de la part fixe des salaires pour compenser les baisses de bonus attendues.

Banques concernées

UBS

Credit Suisse

Banque Cantonale de Zurich

Groupe Raiffeisen

BNP Paribas (Suisse)

HSBC Private Bank (Suisse)

EFG Bank

Assurances concernées

Zurich Financial Services

La Bâloise Assurances

Axa Winterthur

Swiss Life

Swiss Re

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close