☰ Menu eFinancialCareers

Les banquiers suisses vont-ils pâtir du vote sur l’interdiction des minarets ?

Les conséquences de ce scrutin resteront restreintes, estime Nason James, porte-parole de l’Association suisse des banquiers (ASB). Les clients ne choisissent en effet pas leurs banques en fonction de données politiques ou religieuses. Ils se fient aux performances et à la pertinence des conseils. Même relativisme du côté de Genève Place Financière. Ces établissements ont probablement pris soin d’expliquer à leurs clients qu’il ne s’agissait pas d’un vote contre la communauté musulmane , relève son directeur Steve Bernard.

Si les instances officielles tentent de minimiser l’impact des résultats du vote, les opérationnels se montrent beaucoup plus prudents. Je crains une confusion dans les pays musulmans. Des personnes pourraient percevoir la Suisse comme un pays raciste, note Charles Selim Gennaoui, directeur de BHF-Bank qui traite avec les grandes fortunes du Moyen-Orient (La Tribune de Genève). Je ne manquerai donc pas de remettre la mosquée au milieu du village dans tous mes contacts avec notre clientèle. La liberté cultuelle est en effet toujours garantie en Suisse.

Appel au boycott

La tournure que sont en train de prendre les événements semble donner raison aux plus pessimistes. Je suis convaincu que cette décision incitera nos frères musulmans à revoir leur décision de garder leur argent dans les banques suisses , a déclaré dans une interview au journal Hürriyet le ministre turc chargé des Affaires européennes, invitant les déposants à préférer les banques turques, les moins affectées, selon lui, par la crise financière globale.

Sans oublier certains politiques qui jettent de l’huile sur le feu, à l’instar de l’eurodéputé Daniel Cohn-Bendit, qui verrait d’un bon ceil que les plus riches des pays musulmans retirent leur argent des banques suisses en représailles de ce vote (Le Temps).

Kommentare (0)

Comments

Ihr Kommentar wird gerade geprüft. Nach erfolgreicher Prüfung wird es live gestellt.

Antworten

Pseudonym

E-Mail

Alle Informationen zu unseren Community-Richtlinien finden Sie hier