Les spécialistes des marchés émergents activement recherchés en gestion de fortune

eFC logo

Alors que les gestionnaires de fortune européens ont quelque peu mis la pédale douce dans leurs campagnes de recrutement sur leurs marchés locaux, ils annoncent dans le même temps des embauches à venir sur le segment des pays émergents. La Russie, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie seront au centre des attentions des grandes banques privées , indique Sandra Murphy, responsable du private wealth management chez le chasseur de têtes New Millennium Group (Financial News).

La Suisse est bien sûr aux premières loges. Les banques privées suisses recherchent aussi bien des profils amenés à travailler sur le développement de la clientèle - relationship managers, chargés d'affaires - que sur les investissements , confirme Guy de Brabois, Country Manager chez Robert Walters, qui n'hésite pas à parler de guerre des talents , d'autant plus que les équipes dédiées à la gestion sont proportionnellement plus importantes qu'en Asset Management par rapport aux encours sous gestion, car il y a plus de portefeuilles à gérer .

Guerre des talents

Les profils recherchés sont généralement des commerciaux avec une bonne connaissance des réseaux d'affaires et des problématiques patrimoniales des pays en question, poursuit Guy de Brabois. Côté investissements, les banques doivent être capables de faire une offre "customisée" à destination des clients privés des pays émergents, tout en en ayant une recherche, une équipe d'investissement qui puisse travailler de manière standardisée .

Pour attirer les meilleurs, les établissements financiers sont bien décidés à mettre la main au porte-monnaie. Les divisions wealth management de banques comme UBS ont bien compris l'importance d'avoir des budgets conséquents alloués aux recrutements pour les marchés émergents. Leur préoccupation est de gagner des parts de marché aussi rapidement que possible , rappelle Christine Ciriani, associée chez le cabinet de consulting Capco.

Et il n'y a pas que les grandes banques qui recrutent, loin s'en faut. Les structures plus modestes n'hésitent pas à débaucher les meilleurs, parfois directement auprès des grandes enseignes. Pour preuve, BCM & Partners, une boutique de gestion de fortune basée à Londres et à Genève et fondée par d'anciens banquiers privés de chez Morgan Stanley, vient de recruter deux transfuges de chez hedge fund CQS et de JP Morgan. Small is beautiful...

Close