Banque Bonhôte se développe en Suisse malgré la crise

eFC logo

Malgré la crise et une baisse de 25 % de son bénéfice, la Banque Bonhôte et Cie SA a eu un résultat positif (3 millions de francs suisses) et a embauché de nouveaux collaborateurs. La banque, dont le siège est à Neuchâtel, a renforcé ses équipes au siège et à la succursale de Bienne. Pour l'instant, la banque, spécialisée dans la gestion de fortune, compte environ 60 collaborateurs. Le 15 janvier, l'institut ouvrait également une succursale à Genève. Cette unité est dirigée par Michel Galland, banquier genevois bien connu.

Mais la banque continue de développer la succursale de Bienne. À partir du mois de septembre, les deux gestionnaires de patrimoine Philippe Borner et Martin Salvisberg, sous la direction du gérant local Paul Schmid, aideront la banque à défendre ses parts de marché dans la région du Seeland.

Le groupe Bonhôte tire son origine de la banque privée du même nom, fondée en 1815, et de sa filiale active dans la fiducie internationale, Bonhôte Trust. Cette société, présente à Neuchâtel et à Londres, spécialisée dans le conseil juridique et fiscal international, a augmenté ses résultats de 12 % en 2008.

Actuellement, Bonhôte cherche un conseiller en gestion de fortune pour la filiale de Genève.

Beliebte Berufsfelder

Loading...

Jobs suchen

Artikel suchen

Close